Frozen et Star Wars, nouvelles étoiles des Disney’s Hollywood Studios?

À la suite du démantèlement du chapeau de sorcier géant qui servait d’emblème aux Disney’s Hollywood Studios, de la fin des Studio Backlot Tours en tramway et de la fermeture des attractions The Legend of Jack Sparrow, The American Idol Experience et, d’ici quelques jours, The Magic of Disney Animation, bien des gens se demandent ce qu’il adviendra de ce parc thématique. Tous ces bouleversements ont en effet vite contribué à la propagation de nombreuses rumeurs quant à son avenir.

Le populaire spectacle For the First Time in Forever: A “Frozen” Sing-Along Celebration. Photo : Claude Morneau

Le populaire spectacle For the First Time in Forever: A “Frozen” Sing-Along Celebration. Photo : Claude Morneau

Déjà, les spéculations quant à une transformation majeure allaient bon train depuis que le grand patron de Disney, Bob Iger, a évoqué, au début de 2015, la possibilité d’un changement de nom du parc lors d’une assemblée d’actionnaires. Lire la suite de ‘Frozen et Star Wars, nouvelles étoiles des Disney’s Hollywood Studios?’




Une nouvelle génération de billets d’entrée : les MagicBands

Disney a enclenché il y a près de deux ans maintenant le processus de remplacement graduel des traditionnels billets d’entrée en papier ou sous forme de cartes magnétiques par des bracelets munis d’une puce électronique. Le système est maintenant bien en place et les bracelets en question portent le nom de MagicBands.IMG_0258

En plus de constituer le billet d’entrée des visiteurs aux différents parcs, ce bidule électronique a plusieurs autres fonctions : mode de paiement pour les achats, clé pour la chambre d’hôtel, laissez-passer dans les restaurants payés d’avance de votre Dining Plan, lieu de stockage des FastPass+, ces laissez-passer qui permettent d’éviter les files d’attente aux attractions les plus en demande et que l’on peut désormais se procurer jusqu’à 60 jours à l’avance sur le site www.mydisneyexperience.com ou via l’application mobile My Disney Experience.

Toutes ces informations sont stockées dans la puce du bracelet, que des lecteurs spéciaux permettent de décoder un peu partout à Disney World et dans les autres resorts de l’empire Disney.

Compliqué tout ça? Oui, un peu. Mais, dans chaque parc, des stations ont été aménagées où de souriants (et très patients) préposés aident les visiteurs à s’y retrouver, à modifier leurs FastPass+ ou à en prendre de nouveaux.

Évidemment, on peut parier que Disney en profitera pour colliger toutes ces informations sur le comportement des visiteurs de ses parcs d’attractions, ce qui lui permettra d’optimiser ses campagnes promotionnelles et de proposer des offres personnalisées aux visiteurs qui auront fourni des infos personnelles afin de se prémunir du fameux bracelet. Eh oui, dans le domaine du marketing autant que dans celui de la fantaisie et du divertissement, Disney est un leader extrêmement créatif, qui dispose de moyens exceptionnels…




One Ocean, le spectacle d’épaulards de SeaWorld

Les épaulards de SeaWorld (photo: Claude Morneau)

Les épaulards de SeaWorld (photo: Claude Morneau)

Dans la région d’Orlando, Shamu l’épaulard est presque aussi connu que Mickey lui-même. Ce mammifère de 5 000 kg habillé de blanc et de noir fait d’ailleurs pleinement honneur à sa réputation dans le spectacle inauguré en 2011 et intitulé One Ocean.

Ainsi, Shamu et ses amis épaulards en mettent plein la vue dans cette présentation d’une vingtaine de minutes. Il y en a un qui exécute un saut qui atteint une hauteur rien de moins qu’incroyable, et un autre qui vient saluer la foule en glissant sur une sorte de rampe qui s’avance jusqu’aux spectateurs. Une partie du spectacle se déroule également sur un grand écran qui se subdivise en quatre parties pouvant se positionner de différentes façons pour créer toutes sortes d’effets.

À noter que, contrairement à Believe, le spectacle précédent, les dresseurs ne plongent plus dans l’eau avec les épaulards et ne montent plus sur leur dos pour des raisons de sécurité. Compte tenu de l’accident tragique qui a coûté la vie à l’une des dresseuses ici même en février 2010 (la réalité rejoint ici la fiction telle que racontée dans le très beau film De rouille et d’os), on ne tiendra évidemment pas rigueur à SeaWorld d’avoir depuis lors supprimé ces passages hautement spectaculaires de la présentation.

Mais il ne faut surtout pas oublier les facéties dont sont capables les mastodontes qui demeurent les vedettes incontestées du spectacle. Avis à ceux qui oseront s’installer dans les premières rangées : vous ne sortirez pas indemnes du raz-de-marée que les épaulards peuvent provoquer d’un simple coup de queue…




Adieu Jimmy Neutron! Bonjour petits minions!

J’avais été bien déçu d’apprendre le retrait du très bon dessin animé de Jimmy Neutron et sa bande projeté dans une salle de cinéma hors du commun des Universal Studios. Mais je dois avouer que l’attraction qui l’a remplacé, qui porte un nom à coucher dehors (Despicable Me Minion Mayhem) et qui met en vedette les personnages du long métrage Despicable Me dont une suite prendra comme par hasard l’affiche cet été, est vraiment exceptionnelle.

© Universal Orlando. All Rights Reserved.

Vous n’avez pas vu Despicable Me? Qu’à cela ne tienne… Des écrans disséminés le long du parcours de la file d’attente se chargeront de vous mettre à jour. Ils vous raconteront l’histoire du super-vilain Dru, de son armée composée de milliers de minions (d’hilarants et travailleurs petits bonshommes jaunes), de son acolyte savant fou le Dr. Nefario, qui a inventé une machine permettant de transformer les gens en minions, et des trois gentilles orphelines adoptées par Dru (Margo, Edith et Agnes), qui, contre toute attente, en ont fait le gagnant du titre de papa de l’année. Lire la suite de ‘Adieu Jimmy Neutron! Bonjour petits minions!’




Les clés du royaume

Une façon différente de découvrir le Magic Kingdom consiste à s’inscrire à l’une des visites guidées qui y sont proposées. Parmi les diverses options possibles, le Disney’s Key to the Kingdom Tour s’avère un fort bon choix. Bien sûr, il faut vous préparer psychologiquement à subir ici un véritable pitch de vente sur l’empire Disney, mais la visite n’en contient pas moins de nombreuses informations intéressantes sur l’histoire du parc, depuis sa genèse dans la fertile imagination de Walt Disney lui-même jusqu’à aujourd’hui.

 

Les guides attirent par exemple votre attention sur toutes sortes de petits détails, comme le fait que les noms qui apparaissent dans les vitrines des bureaux situés à l’étage des bâtiments qui longent Main Street, U.S.A. sont ceux des collaborateurs de Disney, acteurs importants dans la concrétisation de Disney World. Ou encore que, dans l’attraction The Hall of Presidents, on a reproduit à l’identique les vêtements et accessoires portés par les six derniers présidents américains lors de leur cérémonie d’assermentation, incluant la montre de George W. Bush et l’anneau de Barack Obama. Lire la suite de ‘Les clés du royaume’