Archive pour la catégorie 'Général'

La Floride et le permis de conduire international

L’État de la Floride, dans sa grande sagesse (sic), a adopté une loi exigeant depuis le 1er janvier dernier que tous les non-résidents des États-Unis circulant sur ses routes soient munis d’un permis de conduire international. Selon cette nouvelle loi, tout visiteur étranger devrait dorénavant se procurer ce permis dans son pays d’origine avant le départ, s’il souhaite se rendre en Floride en voiture ou en véhicule récréatif, ou simplement louer une auto sur place.

Toutefois, la mise en application de cette étrange mesure vient tout juste d’être reportée. En effet, le Département de la sécurité routière et des véhicules motorisés de la Floride a annoncé devoir d’abord s’assurer que cette réglementation, qui pénaliserait les conducteurs étrangers ne possédant pas de permis international, ne constitue pas une infraction aux conventions internationales sur la circulation routière auxquelles les États-Unis ont adhéré. Lire la suite de ‘La Floride et le permis de conduire international’




Un carnet de vacances pour les enfants

Mes collègues des Guides de voyage Ulysse viennent tout juste de mettre en marché le Journal de mes vacances à la mer, un adorable carnet dans lequel les enfants de 6 à 12 ans sont invités à décrire leurs journées, à dessiner ce qui les a impressionnés et à coller divers souvenirs recueillis pendant leurs vacances.

Journal de mes vacances à la mer

Journal de mes vacances à la mer

Il s’agit déjà du troisième carnet du genre, mais celui-ci se distingue des autres par sa thématique qui porte sur les vacances à la plage. Idéal donc, pour les familles qui partiront bientôt pour la Floride!

Comme dans les autres Journaux de mes vacances, c’est le sympathique personnage Edgar qui guide les enfants dans la conception de leur album personnalisé, en plus de leur raconter ici et là quelques blagues et de leur proposer des jeux de diverses natures. Le Journal de mes vacances à la mer permet d’occuper les enfants en voyage et de les intéresser à ce qui les entoure, de leur donner le goût de la découverte, tout en s’amusant. Irrésistible!




En 2010, faites du bénévolat et visitez Disney World gratuitement

Walt Disney Parks and Resorts vient d’annoncer la mise sur pied à compter du 1er janvier 2010 du programme «Give a Day, Get a Disney Day», une initiative des plus originales qui vise à encourager les Canadiens et les Américains à donner un peu de leur temps à divers organismes d’entraide présents dans leur communauté. Ainsi, Disney offrira un billet d’entrée gratuit d’une journée à Disney World ou à Disneyland à toutes les personnes qui effectueront du travail bénévole dans une organisation participante.

Au Canada, le programme est organisé en collaboration avec Bénévoles Canada, un réseau composé de centres d’action bénévole et de 161 000 organismes à but non lucratif.

Comment ça marche? Il suffit de visiter le www.disneyparks.ca. À compter du 1er janvier prochain, il sera possible de s’y inscrire pour une activité de bénévolat dans une organisation participante. Une fois que vous aurez complété l’activité en question, vous recevrez un bon à échanger pour votre billet de parc thématique Disney.

Pour connaître tous les détails, consultez en ligne les modalités et conditions du programme.




Loger à Disney World ou pas, voilà la question

La question la plus souvent posée par les voyageurs qui planifient leur séjour à Walt Disney World concerne l’hébergement: doit-on ou non se loger à Disney World même?

Les établissements hôteliers de Disney World sont certes pour la majorité parmi les plus onéreux, mais ils sont également, et de loin, les plus commodes; or, quand on parle de vacances à Disney World, la commodité vient facilement au premier plan des considérations des visiteurs, surtout dans le cas des familles avec de jeunes enfants.

Les avantages de résider sur place
Un des plus grands avantages de résider à Walt Disney World même est que vous pouvez ranger les clés de votre voiture pendant toute la durée de votre séjour. En effet, les monorails, les traversiers et les bus de Disney vous transportent gratuitement vers tous les sites: parcs thématiques, parcs aquatiques, restaurants, boutiques, boîtes de nuit… Donc, pas de problèmes d’embouteillage et pas de frais additionnels de stationnement. Et les services de transport de Disney sont offerts tout au long de la journée et non pas seulement à heures fixes limitées comme c’est la plupart du temps le cas des services de navettes proposés par les hôtels situés à l’extérieur.

Mais il y a plus encore, surtout si vous avez des enfants: la plupart des complexes hôteliers ont effectivement été conçus en fonction des familles. Habiter le monde de Disney, c’est aussi profiter de toute une gamme d’activités pour les enfants et les adolescents, de décors thématiques qui mettent en vedette les personnages de dessins animés et même de la présence occasionnelle de Mickey ou de ses amis dans le hall de l’hôtel.

Par ailleurs, les visiteurs qui logent dans les hôtels Disney peuvent profiter de périodes additionnelles exclusives, certains matins et certains soirs, pour visiter les grands parcs thématiques et les parcs aquatiques. C’est ce qu’on appelle les « Extra Magic Hours ».

L’inconvénient: les prix
Malgré tous ces avantages, plusieurs choisissent de loger «hors des murs» car il est alors possible de trouver des chambres à des prix bien inférieurs à ceux pratiqués chez Disney. Si vous choisissez cette option, misez à tout le moins sur un établissement situé le plus près possible de Disney World. Sinon, vous perdrez beaucoup de temps dans les bouchons de circulation.

Toutefois, malgré sa réputation, Disney World propose quelques formules à prix raisonnables. Il y a tout d’abord ses complexes dits de catégorie « Value »: les All-Star Resorts (All-Star Music Resort, All-Star Movies Resort et All-Star Sports Resort), qui à eux trois renferment près de 6 000 chambres, et le Disney’s Pop Century Resort, qui en compte de son côté pas moins de 2 800. Il s’agit d’établissements de type motel tout simples, mais qui proposent de jolies chambres assez confortables et des aménagements extérieurs spectaculaires qui plaisent particulièrement aux enfants: piscines thématiques, cages d’escalier aux formes extravagantes, reproductions en format géant de personnages de dessins animés. Vous devriez vous en tirer avec une note entre 80$ et 125$ la nuit pour une chambre dans ces établissements, dépendamment de la saison, ce qui n’est pas si mal compte tenu de tous les avantages cités plus haut. Des promotions, des forfaits et d’autres réductions sont également proposés de manière ponctuelle.

L’autre solution économique proposée par Disney est son splendide terrain de camping: le Disney’s Fort Wilderness Resort & Campground. On y trouve 784 emplacements à travers les arbres, pour ceux qui voyagent avec leur propre caravane, tente-caravane ou tente. Il est bon de savoir toutefois que, pour l’été, Fort Wilderness est souvent complet à compter de Pâques; il faut donc réserver plusieurs mois à l’avance.