Archive pour la catégorie 'SeaWorld'

One Ocean, le spectacle d’épaulards de SeaWorld

Les épaulards de SeaWorld (photo: Claude Morneau)

Les épaulards de SeaWorld (photo: Claude Morneau)

Dans la région d’Orlando, Shamu l’épaulard est presque aussi connu que Mickey lui-même. Ce mammifère de 5 000 kg habillé de blanc et de noir fait d’ailleurs pleinement honneur à sa réputation dans le spectacle inauguré en 2011 et intitulé One Ocean.

Ainsi, Shamu et ses amis épaulards en mettent plein la vue dans cette présentation d’une vingtaine de minutes. Il y en a un qui exécute un saut qui atteint une hauteur rien de moins qu’incroyable, et un autre qui vient saluer la foule en glissant sur une sorte de rampe qui s’avance jusqu’aux spectateurs. Une partie du spectacle se déroule également sur un grand écran qui se subdivise en quatre parties pouvant se positionner de différentes façons pour créer toutes sortes d’effets.

À noter que, contrairement à Believe, le spectacle précédent, les dresseurs ne plongent plus dans l’eau avec les épaulards et ne montent plus sur leur dos pour des raisons de sécurité. Compte tenu de l’accident tragique qui a coûté la vie à l’une des dresseuses ici même en février 2010 (la réalité rejoint ici la fiction telle que racontée dans le très beau film De rouille et d’os), on ne tiendra évidemment pas rigueur à SeaWorld d’avoir depuis lors supprimé ces passages hautement spectaculaires de la présentation.

Mais il ne faut surtout pas oublier les facéties dont sont capables les mastodontes qui demeurent les vedettes incontestées du spectacle. Avis à ceux qui oseront s’installer dans les premières rangées : vous ne sortirez pas indemnes du raz-de-marée que les épaulards peuvent provoquer d’un simple coup de queue…




Nouvelle édition du Guide Ulysse Disney World et Orlando

Ça y est! La nouvelle édition du Guide Ulysse Disney World et Orlando sera lancée au cours de la semaine du 9 mai!

La mise à jour du guide m’a grandement occupé au cours des derniers mois, ce qui explique en partie le délai entre mon dernier billet et celui-ci…

Mais, ça valait la peine de patienter : le nouveau guide est plus beau que jamais grâce à une présentation intérieure maintenant en deux couleurs. Une mise à jour complète a été réalisée pour tous les secteurs de Disney World, mais aussi pour tous les autres grands parcs de la région d’Orlando comme SeaWorld Orlando, les Universal Studios et les Universal’s Islands of Adventure. C’est d’ailleurs dans ce dernier parc que l’on trouve une nouvelle section reproduisant l’univers d’Harry Potter, décrite en détail dans la nouvelle édition du guide.

À noter qu’une version numérique du guide en format PDF est déjà disponible. Il est également possible de se procurer séparément chacun des chapitres en version numérique.




Disney World et ses environs avec de jeunes enfants

Dumbo the Flying Elephant, dans le Fantasyland du Magic Kingdom

Dumbo the Flying Elephant, dans le Fantasyland du Magic Kingdom

Plusieurs d’entre vous profiteront de la prochaine période de relâche scolaire pour faire une escapade au royaume de Disney avec leurs tout-petits. Voici quelques-unes des attractions à leur faire découvrir:

 

Le secteur Fantasyland du Magic Kingdom demeure le classique des classiques pour les bouts de chou. Située à l’ombre du splendide château de Cendrillon, cette zone thématique regorge de manèges magiques mettant en vedette des personnages comme Dumbo l’éléphant, Donald le canard, Winnie l’ourson, Blanche-Neige et Peter Pan.

Pas très loin, le secteur baptisé Mickey’s Toontown Fair propose un décor de dessin animé et permet aux plus jeunes de visiter les maisons de Mickey et de Minnie.

Aux Disney’s Hollywood Studios, les spectacles Voyage of The Little Mermaid et Playhouse Disney – Live on Stage! s’adressent spécifiquement aux jeunes enfants.

Du côté du Disney’s Animal Kingdom, il faut se diriger vers la zone Camp Minnie-Mickey, où les bambins peuvent serrer la pince de plusieurs de leurs personnages favoris et assister à un spectacle mettant en vedette le Roi Lion et ses sujets.

Aux Universal Studios, c’est la Woody Woodpecker’s KidZone qui est réservée aux plus petits visiteurs, qui apprécieront en outre une balade en fusée au Jimmy Neutron’s Nicktoon Blast.

Dans les Universal’s Islands of Adventure, emmenez-les à Seuss Landing, un monde pour le moins farfelu, et dans Toon Lagoon, à l’irrésistible décor de dessin animé.

Et ne sous-estimez surtout pas l’extraordinaire pouvoir de séduction auprès des enfants des dauphins, baleines et otaries de SeaWorld Orlando!

Vos enfants raffolent d’autres attractions que celles mentionnées ici? Écrivez-moi un petit mot pour partager vos trouvailles.

Prochain billet : Disney World et ses environs avec des ados.




Passez en tête de file!

L’inconvénient majeur quand on visite un parc d’attractions, ce sont les longues files d’attente. En période de grande affluence, elles peuvent à elles seules saboter votre journée… et des périodes de grande affluence, il y en a souvent à Disney World, aux Universal Studios et à SeaWorld.

Heureusement, il existe des programmes qui permettent de diminuer ces périodes d’attente. Le meilleur système est celui des Fast Pass, en vigueur dans les quatre parcs thématiques majeurs de Walt Disney World. Ces billets, qui vous permettent de passer devant la file d’attente à une heure fixée par rendez-vous, sont disponibles aux manèges les plus fréquentés. On les obtient, sans frais supplémentaires, en glissant son billet d’entrée dans des machines distributrices bien indiquées. Il s’agit ensuite de revenir à l’heure dite pour visiter sans attente l’attraction choisie. Entre-temps, vous avez le loisir d’aller visiter d’autres attractions plutôt que d’attendre en ligne. Il faut vraiment vous prémunir de ce service lors de votre prochain séjour chez Disney; une utilisation astucieuse des laissez-passer Fast Pass représente une façon fort efficace de gagner du temps.

Dans les parcs d’Universal Orlando (Universal Studios et Universal’s Islands of Adventure), il existait bien un système équivalent mais il a été abandonné il y a quelques années. En lieu et place, il est possible d’ajouter l’option Universal Express Plus à votre billet pour pouvoir accéder en tout temps aux attractions par la voie rapide. Il faut alors prévoir un supplément au coût du billet d’entrée.

Du côté de SeaWorld, on a adopté une approche similaire. Il est donc maintenant possible d’ajouter l’option Quick Queue à votre billet pour accéder sans attente aux attractions les plus en demande. Encore ici, un supplément est toutefois exigé pour profiter de ce privilège.