Escapade de filles

Qu’on opte pour une virée shopping à New York, un « party spa » à Montréal, un voyage de pêche loin de la civilisation ou un voyage gourmand en Italie, voyager entre filles requinque n’importe quelle workaholique ou mère débordée.

Le phénomène n’est pas nouveau, mais il ne cesse de prendre de l’ampleur. Les sites Web et magazines consacrés au sujet pullulent. Des exemples ? Girlfriends Getaways, Girl’s Getaway, Travelgirl Magazine, Galavanting

Qu’en est-il de ce type de séjours ici ? Nous souhaitons bien sûr vous faire découvrir les possibilités qui s’offrent à nous un peu partout sur la planète, mais aussi vous donner des idées d’escapades et de sorties à Montréal et ailleurs au Québec. Notre but : vous donner envie de relâcher les fourmis qui ont élu domicile dans vos jambes. Allez hop, debout ! L’aventure vous attend !

Pour vous inspirer, j’ai demandé aux sept globe-trotteuses qui alimenteront ce blogue avec moi de me raconter leurs meilleurs souvenirs de voyage entre copines. Les voici :

Katerine-Lune Rollet : « La première fois est toujours marquante… Nous avons 15 ans et partons à Québec avec Allo-Stop dormir dans l’appartement vide de mon oncle. Nous mangeons une baguette et du brie sur les Plaines d’Abraham, jouissons de toute cette liberté et sommes persuadées que le monde nous appartient. »

Nathalie Rivard : « J’ai fait plusieurs voyages avec des copines, mais je me souviens d’un moment marquant sur l’île d’Isabella aux Galápagos, où Nathalie Pelletier et moi étions à quatre pattes sur des roches à faire des photos et des films d’iguanes et d’otaries. On a eu beaucoup de plaisir cette journée-là ! »

Cécile Gladel : « 1992. C’est la première fois que mes deux pays se rencontrent. Mon rêve. Avec une amie québécoise, je passe mes vacances dans mon Auvergne natale. Mais on fait aussi toute la côte méditerranéenne avec ma sœur et un ami chilien, le lieu des vacances de mon enfance. Un endroit que j’adore, avec trois nationalités. La planète comme je l’aime. »

Nathalie Pelletier : « C’était en 1993, nous étions quatre copines à New York pour une virée shopping.  Notre hôtel, qui semblait pourtant très correct sur photo, était en réalité un pseudo bordel crado.  Cœurs sensibles, cessez de lire ici.  Lorsque nous avons ouvert la porte de notre chambre, nous y avons trouvé un lit défait et des condoms usagers.  Notre chambre a ensuite été nettoyée, mais Marie a dormi vêtue de son manteau, et aucune d’entre nous n’a pris de douche pieds nus. »

Isabelle Marjorie Tremblay : « J’ai étudié dans une école internationale de théâtre à Paris avec des gens de différentes nationalités. Mes copines américaine, parisienne, coréenne, tchèque, suisse et colombienne, et moi adorions aller flâner dans le passage Brady pour de la délicieuse bouffe indienne bon marché, avant d’aller au théâtre en chantant et nous esclaffant dans les chemins tortueux du métro de Paris…»

Karine Charbonneau : « Ça doit faire trois ou quatre ans. J’étais avec ma copine Lydie, Parisienne d’origine qui habitait au Québec depuis quelques années (et qui est rentrée à Nice depuis). Nous sommes allées passer un week-end de janvier au chalet-du-bonheur de Suzanne, notre ancienne patronne adorée et amie à La Minerve, dans les Laurentides. Ce week-end-là, le temps s’est arrêté. Et le monde nous a appartenu. On a mangé, picolé, papoté, rigolé, marché, regardé passer les chevreuils sur le terrain… Les filles ont visionné Brice de Nice alors que, brûlée, je me suis endormie devant l’écran. Le genre de trip auquel aucune photo ni aucun mot ne peut rendre justice. Un trip unique et magique. Notre trip à nous, Lydie, Suzanne et moi. »

Marie Normand : « Question de célébrer la fin d’un gros projet au boulot, mes copines de travail et moi avons décidé de nous payer la traite… Une journée complète dans un relais santé dans les Laurentides pour se relaxer et jaser de tout… sauf du boulot! On y est allé pour la totale – massage, enveloppement, bain thérapeutique, etc. – avant de s’offrir un bon souper autour d’une bonne bouteille. »

Quant à moi, Marie-Julie Gagnon, je n’arrive pas à me décider. Parmi les plus récents, il y a ce séjour complètement dingue en France avec Karine et notre copine Gina, dans le cadre du projet Espadrilles et Champagne. Il y a aussi ce fantastique voyage éclair à Buenos Aires avec mon amie Nadine l’année dernière. Mais l’ultime trip de filles, celui dont je me souviens toujours en souriant dix ans plus tard, ne s’est déroulé ni dans un cinq étoiles ni sur un lointain continent. C’est un séjour de fête et de farniente dans un tout-inclus à Cuba avec cinq de mes meilleures amies, peu après un séjour en Afrique qui m’avait tenue loin d’elles pendant trois mois.  Car au final, ce n’est pas tant le décor qui importe, mais les fous rires et les moments de complicité.

C’est exactement ce que nous voulons être pour vous : des complices.

Prêtes à partir ?

Ce contenu a été publié dans Divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à Escapade de filles

  1. Marie-Pier B Genest dit :

    Bonjour!
    En vous lisant, je me réconcilie un peu plus avec mon côté  »fifille » qui a tendance à rester sous la couette quand je me lève le matin.

    Deux amies et moi prévoyons aller passer quelques jours à Montréal durant la semaine de relâche (réalité étudiante oblige!). J’avais une idée préconçue des virées entre filles, mais je crois que vous êtes en train de me faire changer d’idée…Et quelle joie!

    Resto, shopping, quelques cocktails et, bien évidement, des histoires à se raconter en disant:  »je n’ai jamais dis ça à personne avant… »

    Ma première escapade féminine sera probablement celle dont je me souviendrai longtemps. Et deviendra peut-être l’inspiration pour les prochaines, qui sait? Allez, je commence ma valise tout de suite!

  2. Pat dit :

    À la recherche d’une destination pour fêter nos 40 ans, à l’été 2013:) Nous serons 5-6 filles, $3000 de budget chacune, 7 à 10 jours, donc on veut pas passer notre temps en avion:) Nous n’avons pas peur de l’aventure, mais désirons quand même un certain luxe, de la bonne bouffe et du bon vin!
    Une villa? Un bateau juste pour nous? Une escapade dans un ranch américain? Nous sommes ouvertes aux suggestions!!!

  3. Johanne Lefebvre dit :

    Salut les filles. Comme je vous comprends d’aimer ces petites virées entre copines. Depuis au moins vingt-cinq (25) ans, je pars aussi avec mes amies (nous sommes six)pour de petits voyages mais aussi des grands : Québec, Ottawa, Paris, New York, etc. Et tous les mois, le premier vendredi, nous sortons ensemble : cinéma, restos, spa, marche, expositions, visites, sport, théâtre, spectacles. Quelle thérapie. Nous avons essayé, depuis tout ce temps, presque tous les endroits spéciaux de Montréal et des alentours. Ce matin, je découvre votre blogue et j’espère que vous nous inspirerez pour des sorties différentes. Nous sommes toujours partantes. Surtout si en même temps, nous pouvons faire notre activité préférée, jaser. À bientôt.

  4. @Marie @Olivier @Marjolaine: Merciiiiii! 🙂
    @Olivier: Hahahaha! J’adore!

  5. Olivier Bruel dit :

    … et si vous vous cherchez un nom de groupe, je suggère les «Space Girls»!

  6. Marjolaine Buteau dit :

    Belle initiative les filles: je vais vous lire assiduement. Vous m’inspirez! 🙂

  7. Olivier Bruel dit :

    Eh bien bonne route, mesdames, nous vous suivrons de près!

  8. Les filles, vous êtes tellement inspirantes. La bonne humeur transperce l’écran. Merci !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.