Véritable « trip » à Jay Peak

C’est la semaine de relâche, je n’ai pas d’enfant, mais j’ai franchement le goût d’avoir 12 ans et demi pendant quelques jours ! Rien de plus simple; j’appelle quelques copines, je fais le plein de bonne musique, je remplis la voiture de jouets (skis, bâtons, patins, raquettes, maillots de bain) et je prends la direction de Jay Peak au Vermont !

Impossible de ne pas s’amuser ferme au nouveau centre de villégiature de Jay Peak depuis l’ouverture du « Pump House », un parc aquatique intérieur, au tout nouvel hôtel Jay !

Photo : Nathalie Pelletier

D’une superficie de 15 240 mètres (50 000 pieds carrés), le parc aquatique compte deux vagues permanentes pour faire du surf, un mur d’escalade, d’énormes glissades d’eau en serpentin situées à 60 pieds du sol dont une d’entre elles, La Chute, vous donne assez de vitesse (15 mètres par seconde) pour monter et descendre comme dans des montagnes russes ! Tout le tour, une rivière à courants vous permet de glisser sur des beignes gonflables tout en faisant face à des attaques d’eau venant du sol, des murs ou des structures ! Ne vous reste qu’à vous prendre pour de grandes exploratrices !

Photo : Nathalie Pelletier

Bien assise au bar ou sous un parasol, dans une chaleur qui atteint 86 degrés, un pina colada à la main, vous pouvez voir les skieurs s’éclatant dans la neige puisque le dôme, rétractable et transparent, offre une vue sublime sur le paysage extérieur. Les tropiques rencontrent l’aventure nordique ! D’un côté les beaux skieurs et de l’autre les musclés surfeurs. Que demander de mieux ? Vous pouvez même louer un gazebo privé pour plus d’intimité.

Photo : Nathalie Pelletier

L’hôtel étant situé tout juste en bas de la montagne, vous pouvez sortir de votre chambre, bottes de ski aux pieds, et marcher vers le remonte-pente ou le téléférique. Vous préférez le ski de fond ou la raquette ? Idem; l’entrée des multiples sentiers se trouve aussi à distance de marche. Même l’aréna est adjacent à l’hôtel, si vous souhaitez aller faire quelques pirouettes sur la glace, bien protégée des intempéries. D’ailleurs, nul besoin de prendre le volant pendant votre séjour puisque le complexe compte une dizaine de bars et restaurants. Il y a même une salle de jeux d’arcade et des boutiques spécialisées, si jamais vous avez oublié votre maillot de bain ou égaré votre paire de gants.

Photo : Nathalie Pelletier

Bien que l’endroit soit idéal pour les familles, il est aussi génial pour les jeunes dames de 12 ans et demi qui retrouvent leur cœur de femme à la fin d’une journée bien remplie. Le spa offre tout ce qu’il faut pour se détendre et se refaire une beauté avant d’affronter la dure réalité du retour au boulot. D’ailleurs je suis en train de planifier une stratégie pour convaincre mes employeurs de tenir une retraite de création au centre de congrès de l’hôtel.

Je devrais réussir à les convaincre. Rien de mieux que l’activité physique, le jeu et la détente pour souder une équipe et favoriser la productivité, non ? En tout cas moi, je suis gonflée à bloc et prête à gravir les plus hautes montagnes. Amenez-en des projets.

Nathalie Pelletier

Merci Jay Peak !


Découvrez tous nos guides sur le Nord-est des États-Unis

 

Ce contenu a été publié dans États-Unis. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Véritable « trip » à Jay Peak

  1. Gabrielle jean dit :

    Bonjour,
    Quoi de mieux que de retrouver son coeur d’enfants, malgré le fait que j’en suis encore un peu une puisque je n’ai que 21 ans, j’aime toujours faire des activités qui me rappel lorsque j’était petite. En ce qui me concerne, il me suffit de sortir dehors lorsqu’il neige et de faire un bonhomme de neige. La joie de pouvoir lui mettre un carotte comme nez, des roches pour les yeux, une réglisse pour la bouche et des branches d’arbres en guise de bras. Voir les gros flocons de neige tombés du ciel me rendre complètement  »gaga ».

    Je me souviens lorsque j’avais 10 ans, à la semaine de relâche, mes parents m’avaient amener a Disney World en Floride. Mes parents croyait me faire plaisirs, mais je pense que eux aussi était ravis de pouvoir voir leur personnages de jeunesse. Lorsque nous sommes arrivés sur le site, nous avons rencontré Mickey et Mini, je me souviens encore le visage de ma mère, elle était complètement sous le charme de ses deux personnages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.