Open bar à Playa del Carmen

Playa del Carmen est LA place pour sortir prendre un verre ou pour danser entre copines sur la Riviera Maya, au Mexique. Traversant la ville d’est en ouest, la Quinta Avenida regorge de bars sympas. Cependant, c’est sur la Calle 12 qu’on retrouve les nightclubs, dont certains sont carrément érigés sur la plage. Dès que la nuit tombe, il règne sur cette rue une atmosphère électrisante qui donne vraiment envie de danser jusqu’aux petites heures.

Le plus beau dans tout cela, c’est qu’il est possible de se faire aller le popotin jusqu’à l’aube dans les discothèques de Playa del Carmen, car elles n’ont pas d’heure de fermeture! J’ai tenté de savoir à quelle heure les portiers mettaient l’heureux mélange de touristes et de mexicains fêtards dehors, et voilà ce que j’ai pu recueillir comme information : «Les bars ferment vers 6 h ou 7 h du matin, ou quand il n’y a plus personne!»

Ce qu’on aime aussi de Playa del Carmen c’est que c’est LA ville du Ladies Night! Si le jeudi semble la journée officielle de la gent féminine, vous pouvez assurément trouver un bar qui vous servira des cocktails gratuits n’importe quel autre jour de la semaine. D’ailleurs, sur la Calle 12, les promoteurs de bars vous courront littéralement après pour vous donner des bracelets «cover free» et «drink free» afin que vous choisissiez leur institution pour vous désaltérer.

Le Ladies Bar du Blue Parrot. Crédit : Geneviève Vézina-Montplaisir

Prêtes à faire la fête à Playa del Carmen comme s’il n’y avait pas de lendemain? Voici mon top 5 des meilleurs bars de la place.

1. Blue Parrot Beach Club
Situé au bas de la Calle 12, et léchant la plage, le Blue Parrot est une institution à Playa del Carmen. Depuis 1984, on y danse les pieds dans le sable au son des hits internationaux du moment. Chaque soir, un spectacle de feu vient pimenter la soirée. Si vous êtes une fille, on vous offrira sûrement un bracelet vous permettant de boire à volonté. Vous devrez alors vous sustenter au seul bar réservé aux filles. Préparez-vous à attendre patiemment votre tour et à vous contenter d’un verre qui ne goûte par vraiment l’alcool… Qu’importe, au Blue Parrot on s’enivre au son des vagues et de la musique!

L'entrée du Blue Parrot. Crédit : Geneviève Vézina-Montplaisir


2. Mandala Night Club
Le Mandala ferait rougir d’envie les bars huppés du boulevard Saint-Laurent avec son chic décor et sa clientèle bien fringuée. Avec ses grandes fenêtres, on a quasiment l’impression d’y danser dans la rue. J’y ai beaucoup aimé le mélange de musique actuelle et les vieux tubes dance des années 1990. Si le Mandala est le genre d’endroit où quelques touristes et locaux aiment exhiber leurs sous en achetant de grosses bouteilles de vodka, vous y trouverez aussi une clientèle qui souhaite seulement s’amuser. C’est le bar parfait pour sortir sa petite robe préférée!

3. Reina Roja
Le Reina Roja est un hôtel à la fois hyper design et hyper éclectique situé un peu au nord de la Quinta Avenida. Si son bar au rez-de-chaussée impressionne avec ses cages pour danser ou pour faire du karaoké, ainsi qu’avec ses mannequins assis ici et là, c’est son bar sur le toit qui vaut le détour. L’endroit est vraiment impressionnant et à la limite déroutant. Le sol est couvert de gazon en plastique et une grande piscine permet de faire trempette, verre à la main. Le décor est complété par des lits (!), de nombreuses structures en acier donnant un look un brin industriel à l’endroit, ainsi que par des luminaires rouges. Et j’oublais; un DJ officie au milieu de tout cela! Que ce soit pour seulement prendre un verre ou pour festoyer toute la nuit, le bar sur le toit du Reina Roja vaut vraiment le détour!

L'hôtel Reina Roja. Crédit : Geneviève Vézina-Montplaisir

4. Deseo
Le bar de l’hôtel Deseo propose quant à lui une atmosphère lounge. De la Quinta Avenida, on monte quelques marches et on se retrouve dans un décor minimaliste bleu, blanc avec du mobilier en tek. Là aussi, on retrouve une piscine, dans laquelle on peut lire l’inscription : «Away From You». Faut-il y comprendre un message? L’équipe de jeunes serveurs est cool et concocte de délicieux martinis. C’est l’endroit idéal pour prendre un verre en début de soirée et pour profiter de la vue sur la Quinta Avenida afin de faire un peu de «people watching»!

Les martinis du Deseo. Crédit : Geneviève Vézina-Montplaisir

5. La Ranita et les autres
Si Playa del Carmen regorge de beaux bars chics, elle foisonne aussi de petites buvettes hyper sympa où après deux visites, vous vous ferez amis avec le barman et les habitués de la place. Le bar de l’hôtel La Rana Cansada, La Ranita est un de ces endroits où on se sent tout de suite bien et où on peut aller prendre un verre seule sans problème. Dans le même genre, vous trouverez de l’autre côté de la rue le coloré Beer Bucket. Plus loin, sur la Calle 24, vous trouverez le Caiman Tugurio, un petit bar jamaïcain dont j’ai particulièrement aimé l’ambiance hyper relax. Si vous voulez plutôt prendre un verre les pieds dans le sable, prenez la direction du Fusion, Calle 6!

La Rana Cansada et son petit bar La Ranita. Crédit : Geneviève Vézina-Montplaisir
Ce contenu a été publié dans Mexique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.