Guinness. Celle que je redoutais tant, je la désire maintenant.

À la vue d’une grosse bière noire, l’image d’un ventre bien gonflé ne disparaissait guère de ma tête. Et la crainte de devoir faire subir à mes copines de menues expulsions buccales spontanées diminuait mon désir d’engloutir la légendaire bière irlandaise.

Et ce, malgré la couche de mousse couleur crème qui la coiffe fièrement et la rend si élégante… Une Guinness ? Non merci.

Comment dissiper mes doutes ?

Photo : Isabelle Marjorie Tremblay

Direction. Le « Guinness Storehouse ». Dublin. Irlande. Au programme: visite de ce musée de 7 étages destiné à la Guinness et à son fondateur, Arthur Guinness; atelier de cuisine à base de bière; apprentissage de la meilleure technique pour la servir; savoureux lunch à saveur de Guinness et dégustation de bières au Gravity Bar, situé 7e étage avec une vue spectaculaire de 360 degrés sur Dublin.

Quelques heures ont suffi au coeur de ce musée en forme de pinte géante, construit là où étaient les premiers entrepôts en 1759, pour que la magie opère. J’aime aujourd’hui la Guinness pour le produit qu’elle est mais aussi pour son histoire. Et je comprends en quoi elle a conquis les coeurs et les papilles des buveurs du monde.

 1. J’aime son goût… surtout lorsqu’elle est servie à la pression. Conçue principalement à base de grains d’orges grillés, il n’est pas trop prononcé, comprend des notes de torréfié, café, caramel ou parfois même… de fleurs!

2. Une pinte de Guinness contient seulement 198 calories! Soit 99 calories pour une demie. Et les Guinness Draught et Extra Stout comprennent 4.2% d’alcool. Ça va pour la ligne.

3. Elle me plaît aussi, parce qu’elle n’est pas NOIRE ou BRUNE… mais bien… ROUGE ! À apprécier près de la lumière du soleil… seulement. Original.

Photo : Isabelle Marjorie Tremblay

4. L’entreprise Guinness – toujours surprenante- est à l’origine du Livre Guinness des Records ! L’idée, née dans l’esprit d’un des directeurs de la brasserie en 1951, était de créer un livre qui permettrait de trouver réponse à nos questions sur les records… dans les 81 400 pubs de Grande-Bretagne.

5. La famille Guinness s’est retrouvée avec une fortune colossale et légèrement culpabilisante au coeur de l’Irlande croyante et pratiquante du 18e et 19e siècle. Ce qui expliquerait en partie qu’elle ait beaucoup investi pour des projets communautaires. Par exemple, c’est un des membres de cette famille, Sir A. E. Guinness qui a exigé que le St- Stephen’s Green Parc devienne public et non à l’usage exclusif des riches, tout en finançant son réaménagement. Aujourd’hui, cet espace vert au coeur de la ville est un parc magnifique et très populaire chez les Dublinois.

6. Comme moi, la Guinness aime voyager et… s’adapter ! Au Nigeria, elle est fabriquée avec une céréale locale, nommée sorgho. Et en Afrique du Sud, on la voulait plus forte: on a donc créé la Foreign Extra Stout, aujourd’hui brassée sur d’autres continents.

Enfin, preuve de mon coup de coeur. Voyez cette photo. Moi qui ne met jamais en ligne des photos de vêtements ou accessoires, qui n’écrit pas sur la mode, et qui ne porte jamais de produits « marqués ». Cet achat n’est-il pas un véritable gage d’amour ?

Photo : Isabelle Marjorie Tremblay

Merci à Vacances Transat et « Discover Irland » pour le séjour en Irlande. Je vous rappelle qu’en juillet 2012, Air Transat a été nommée « Meilleure ligne aérienne vacances au monde » par la prestigieuse agence britannique, Skytrax.  Et puisque 2013, est l’année du « Gathering », (le grand rassemblement) et que des centaines d’activités sont mises en place à travers le pays pour fêter les retrouvailles, c’est le bon moment d’y aller! Plus de détails sur le Gathering 2013:  ici.

Pour en savoir plus sur le GUINNESS STORE HOUSE de Dublin, passez par ce site.


Ulysse vous recommande :
Europe – 50 itinéraires de rêve

 

 

 

 

 

Découvrez aussi tous nos guides sur l’Irlande

Ce contenu a été publié dans Irlande. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Guinness. Celle que je redoutais tant, je la désire maintenant.

  1. Eh voilà, tu as traité le mal à la source et maintenant tu es conquise. 😉
    Je suis vraiment surprise, je ne savais absolument pas que le c’était la même famille Guinness que les records.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.