Trois plaisirs cachés de Charlevoix

On connait Charlevoix pour ses galeries d’art, ses paysages époustouflants dans lesquels fleuve St-Laurent et Bouclier canadien se volent constamment la vedette, son casino, son Manoir, ses plaisirs gastronomiques, ses fermes, dont la plus chic des fermes, l’inimitable Isle-aux-Coudres… nombre d’attraits qui nous donnent envie d’aller s’y reposer encore et encore.

Mais lors de ma plus récente visite dans la région, en plus de profiter d’une grande partie des attraits listés ci-dessus, je me suis permis quelques plaisirs coupables sans culpabilité : visiter un débit de boisson illégal, cueillir des champignons (presque) magiques et m’envoyer en l’air!

Des plaisirs que j’ai appréciés au point de mourir d’envie de les partager avec vous afin que vos puissiez en profiter à votre tour.

1- S’ENVOYER EN L’AIR DANS UN DÉCOR INSPIRANT

Aviation Charlevioix

Charlevoix Aviation propose d’apprécier la superbe région de Charlevoix d’un tout autre point de vue à bord d’un petit Cessna 172, un avion qui permet de voler assez bas pour bien voir un paysage miniaturisé à la fois enchanteur et mignon tout en étant… étonnamment stable.

En plus du pilote, l’avion peut accueillir 3 personnes par envolée (une devant et deux derrières). La personne assise à l’avant a la chance de voir toutes les manœuvres du pilote tandis que celles assises derrière ont de grands sièges confortables pour apprécier le spectacle aérien.

Envie d’essayer? Plusieurs circuits prédéfinis sont proposés, mais il est également possible de choisir votre itinéraire. Tout au long de l’envolée, le pilote (dans mon cas le fort sympathique M. Gauthier) jouera les guides touristiques, vous indiquant au passage le domaine d’un richissime homme d’affaires, un monastère caché dans la montagne ou encore l’inimitable Manoir Richelieu vu d’en haut. La rencontre entre l’eau douce de la rivière Malbaie et l’eau salée du fleuve est elle aussi un spectacle ma foi inédit, vue du ciel.

Bien évidemment, la «gérante» de l’activité reste Dame Nature. Si c’est venteux, s’il y a des cellules orageuses ou si c’est brumeux, il se peut que vous ne voliez pas même si vous avez réservé des jours à l’avance ou que vous deviez redescendre rapidement. Mais si vous êtes aussi flexible dans votre horaire que l’est Aviation Charlevoix, vous trouverez assurément le moment-clef qui vous permettra d’apprécier cette belle région, vue d’en haut!

PRATICO-PRATIQUE
400 rang Ste-Madeleine, local 100,
Saint-Irénée (Qc) G0T 1V0
418-435-8992
Sans-frais : 1 855 535-8992
info@charlevoixaviation.com

Les prix varient selon les circuits, mais à titre d’exemple, pour un forfait «Baptême de l’air»:
75$ / personne (min. 2 personnes)
49$ / personne (3 personnes, min. 2 adultes)
39$ / enfant de moins de 11 ans

2- CUEILLIR ET MANGER DES CHAMPIGNONS

Champignons Amyco

Je ne connais rien de rien aux champignons. Je cuisine les plus connus avec plaisir et je déguste savoureusement et candidement tous les champignons qui atterrissent dans mon assiette, mais sans nécessairement les reconnaitre.

Aussi, chaque fois que je croisais l’un des nombreux champignons qui poussent dans nos forêts, je me trouvais un peu inculte de ne pouvoir distinguer les toxiques des comestibles…

D’où l’idée d’un atelier sur la découverte, la cueillette et la dégustation de champignons sauvages du Québec chez Amyco. Atelier qui m’a offert encore plus que ce à quoi je ne m’attendais.

L’animateur, Anthony, est un bachelier en biologie, qui s’est spécialisé dans les champignons. Au cours de la partie théorique de l’atelier, qui dure environ 45 minutes, il ne nous dit bien sûr pas TOUT sur les champignons (même après 3 ans de bac, il n’a lui-même pas fait le tour), mais il nous en apprend tout de même assez pour qu’on soit fascinés par la fabuleuse vie des champignons…

Par exemple, saviez-vous que, cellulairement parlant, les champignons ressemblent plus aux animaux qu’aux végétaux?

Les volets théoriques et pratiques de l’atelier se déroulent à la bonne franquette, ce qui ajoute au charme de l’activité. Au moment où j’y ai participé, nous étions une dizaine de participants ce qui est, si j’ai bien compris, la grosseur maximale d’un groupe.

Julie, la très sympathique conjointe d’Anthony est présente pour la partie théorique et participe activement à la discussion, question de garder un bon rythme même si les participants n’ont pas de questions (ou s’ils sont gênés d’en poser).

Vient ensuite la partie pratique. Nous partons alors dans le bois, à la découverte et à la cueillette de champignons. Quel bois? Vous ne le saurez que le jour de l’atelier. Ça varie au gré des envies d’Anthony. Il connait bien les habitudes de pousse de ses espèces comestibles préférées dans la région et choisit donc un endroit qui permettra à ses clients de ne pas rentrer bredouilles.

La randonnée dure environ 3 heures au cours desquelles nous marchons et cueillons des champignons avec Anthony, qui nous éclaire au fur et à mesure sur la comestibilité – ou non — de ce que nous dénichons. Au mois d’août, parmi les espèces comestibles, là où nous étions, nous avons croisé des chanterelles, des bolets et des mousserons.

Crédit: Mushroom-collecting.com

Crédit: Mushroom-collecting.com

En cours de route, Anthony a aussi trouvé une talle de champignons homard, une espèce plus rare dans le coin où nous étions.

À la fin de la journée, les paniers qui débordent, nous rentrons à la boutique Amyco pour goûter aux merveilles que nous avons cueillies. Une dégustation elle aussi à la bonne franquette, sur la terrasse de la boutique. Anthony fait tout simplement sauter les champignons dans le beurre et l’huile, sur un bruleur au propane, et tout le monde pige dans le wok.

La récolte du jour ayant été fructueuse, j’ai pu goûter à 3 espèces dont la chanterelle (miam!) et le champignon homard (OMG!!!), qui, lorsque cuit, a de réels airs de chair de crustacé et un subtil goût de fruits de mer. Délicieux!

Le tout accompagné d’un petit verre de blanc ou de rosé, au choix, une touche qui rend la dégustation d’autant plus sympathique et agréable.

PRATICO-PRATIQUE
166 St-Fidèle,
La Malbaie (Qc), G5A 2L1
www.amyco.ca
Téléphone : 418-490-0223
Courriel : champignons@amyco.ca

Ateliers tous les samedis, entre mai et octobre. Possibilité d’excursions spéciales pour les groupes de 6 personnes ou plus.

Il se peut que vous deviez utiliser votre voiture pour accéder aux bois. Apportez chaussures de marche, chasse-moustique, pantalons longs, petit panier, couteau et imperméable, au cas où.

PRIX
Adultes : 45$
12-18 ans : 20$
Enfants : Gratuit

3- VISITER UN DÉBIT DE BOISSON ILLÉGAL

bootlegger_montage2

Maison en bois de type pièce sur pièce construite d’abord en 1860, la maison du Bootlegger a été démantelée et reconstruite 20 kilomètres plus loin en 1939 par un gentleman de Pennsylvanie. Mais là n’est pas la partie la plus intéressante de l’histoire…

Le plus intéressant, c’est que pour pouvoir consommer (et faire consommer) de l’alcool malgré la prohibition qui régnait à l’époque, Norie Sellar (le gentleman en question) a modifié l’accès aux différentes pièces de la maison créant du coup un labyrinthe rempli de passages secrets dignes de Scooby Doo.

Je ne vous raconte pas tout pour que vous puissiez être aussi surpris que moi pendant votre propre visite guidée, mais dites-vous que vous entendrez parler d’une truie, animal de compagnie de M. Sellar décédée de façon tragique, de Mgr Félix-Antoine Savard, auteur de Menaud Maitre-Draveur qui a aussi fondé la paroisse de Clermont en 1935 et d’Elvis Presley (le vrai).

Tenu aujourd’hui par Joey Tardif (vous vous souvenez, le guitariste d’Épopée Rock?) et sa conjointe Johanne, la Maison du Bootlegger est un restaurant où sont offerts, lunch, service de bar et une visite guidée de jour, et de soir, visite guidée, table d’hôte et spectacle de « Rock & Roll » avec Joey et Le Bootlegger House Band.

Toutes les grillades sont grillées sur le grill d’origine qui était là à l’époque de Norie Sellar… ce qui lui donne plus de 70 ans de vie!

Et pourquoi «Bootlegger», vous demandez-vous? Parce qu’à l’époque de la prohibition, les clients qui venaient acheter de l’alcool illicite cachaient «subtilement» le flacon dans leurs bottes pour ne pas se faire prendre.

PRATICO-PRATIQUE
110 Rang du Ruisseau des Frênes
La Malbaie (Secteur Sainte-Agnès)
Québec G5A 2C8
http://www.maisondubootlegger.com/
Réservations : 418-439-3711

Visites de jour
Juin et octobre :toutes les fins de semaine de 10h à 17h 
Juillet à septembre :
 tous les jours de 10h à 17h
Prix visite guidée :  Adulte 10$ – Enfant 5$ ( 6 à 12 ans )
Réservations non requises
Repas à la carte disponible le jour de midi à 15h

Visites de soir
Avril, mai, octobre, novembre et décembre : Ouverture selon la demande – informez-vous
Juin à septembre : Tous les soirs
Tarif : Le prix de la table d’hôte inclut la visite guidée et le spectacle de musique

Ulysse vous recommande:
Charlevoix

 

Ce contenu a été publié dans Charlevoix, Québec, Uncategorized, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *