Road trip en Islande

IMG_5553

Crédit photo : Jérémy Pageau

Un ami écrivait récemment sur Facebook que tout le Québec semblait être en Islande ce printemps.   Vous avez sans doute aussi remarqué le phénomène. Depuis l’arrivée de Wow Air à Montréal, se rendre en Islande est désormais plus économique et facile que jamais. Reykjavik se trouvant à seulement cinq heures de vol de Montréal, c’est l’endroit idéal pour décrocher dans un bain géothermique, escalader un volcan, photographier une chute majestueuse et profiter du soleil de minuit (à condition d’y aller au solstice d’été bien sûr !). La meilleure façon d’y voyager ? En roadtrip ! C’est ce que nous avons fait !

13179327_10154308447069369_7079873986280210099_n

Crédit photo : Nathalie Pelletier

D’abord, quelques détails utiles. Le prix des vols chez WOW Air est ultra bon marché mais rien n’est inclus à part votre siège, que vous ne pourrez choisir qu’en payant une somme supplémentaire. Alors que la majorité des compagnies aériennes ne vous chargent pas pour votre bagage à main, chez WOW, il faut payer. Assurez-vous d’ailleurs de mettre votre sac à main (même minuscule) dans votre bagage (puisqu’il comptera pour un sac supplémentaire) et pesez bien votre valise avant l’arrivée à l’aéroport. Pour que ce soit vraiment bon marché, il faut voyager léger !

FullSizeRender[2]

Crédit photo : Jérémy Pageau

Il existe plusieurs compagnies offrant des excursions mais ça demeure coûteux. Les routes d’Islandes sont simples alors même en solo, j’opterais pour la location d’une voiture. Chez Blue Car Rental, on vous offrira un rabais de 5% si vous mentionnez notre hashtag #TheBlueExperience en les contactant par courriel. Plusieurs voyageurs optent pour la location d’un Go Campers et économisent ainsi sur l’hébergement. De notre côté, nous avons opté pour Airbnb et notre appartement était sublime ! Même expérience heureuse pour les autres copines qui ont choisi cette option.

IMG_5433

Crédit photo : Nathalie Pelletier

L’itinéraire

Nous étions en Islande pour un court séjour de 5 jours où nous avons parcouru 1365 kilomètres. En si peu de temps, il importe de bien planifier son trajet et de s’entourer de joyeux lurons organisés. J’ai eu la chance de partir à quatre, avec la globe-trotteuse Maude Carrier qui nous a concocté un itinéraire parfait !

IMG_5501

Crédit photo : Nathalie Pelletier

 

Le Cercle d’or et le Blue Lagoon

Bien sûr, on ne passe pas à côté du fameux Cercle d’or et du Blue Lagoon, une des attractions principales d’Islande. Bien que ce bain géothermique au milieu des roches volcaniques soit devenu un énorme centre un peu trop touristique, ça vaut le déplacement. L’eau sulfureuse et minérale est d’un sublime bleu laiteux et on nous offre sur place des masques magiques pour redonner un coup de jeune à notre épiderme.

IMG_5430

Crédit photo : Nathalie Pelletier

Dans le circuit du cercle d’or, on compte la visite du Geysir où un geyser fait éruption à toutes les 10 à 12 minutes. Il y a aussi Gùlfoss, où de magnifiques chutes en paliers se jettent dans un canyon. Ces deux endroits étant très touristiques, profitez-en pour faire des emplettes et goûter à la fameuse soupe à l’agneau, un met signature du pays.   Elle coûte la peau des fesses mais vous pouvez vous resservir à volonté.

FullSizeRender[1]

Crédit photo : Jérémy Pageau

À environ 30 minutes de route des chutes se trouve un endroit que peu de touristes connaissent, le Secret Lagoon (Gamle Laugin), une sublime source d’eau thermale semie-aménagée, en pleine campagne, où on peut se détendre réellement. Vient ensuite le cratère Kerid où Bjiok a déjà donné un concert. Une image vaut mille mots ! Les paysages du Cercle d’or sont d’une beauté unique !   Le trajet se termine par le parc national de Þingvellir où on trouve la faille d’Almannagjá qui sépare les plaques tectoniques et le Lögberg (Rocher de la loi), le lieu de rassemblement d’un des plus vieux parlements du monde (l’Alþing).

Reykjavik

FullSizeRender

Crédit photo : Nathalie Pelletier

13177690_10154302745689369_2789921886046953266_n

Crédit photo : Nathalie Pelletier

La capitale Reykjavik demeure une toute petite ville qu’on parcourt assez aisément en une journée ou deux. En vous procurant la « Reykjavik city card », vous aurez accès au transport en commun et à des rabais pour l’entrée dans des bains thermaux et plusieurs musées dont le fameux musée du pénis (Phallollogical Museum).   Assurez-vous de visiter l’église luthérienne Hallgrímskirkja (à l’architecture un peu phallique elle aussi) et de monter à son sommet pour voir la ville dans toute sa splendeur. Vous devez aussi absolument vous rendre dans le quartier du port pour manger des fruits de mer ou un immense fish and chips.

13124532_10154308447244369_5068243627477050698_n

Crédit photo : Nathalie Pelletier

La côte sud

À environ 1h45 de route de Reykjavik, on trouve la fameuse chute Seljalandsfoss, derrière laquelle on peut se balader en passant derrière un rideau aquatique ! Non loin de là, le volcan Eyjafjallajökull qui a fait éruption en 2010. Essayez de prononcer son nom juste pour le fun ! Nous nous sommes félicités d’avoir loué un 4×4 après nous être aventurés sérieusement hors des sentiers battus, dans des routes rocailleuses … un peu trop même !   Assez pour créer quelques petits moments de panique au sein du groupe. 😉 Mais c’est définitivement le paradis des randonneurs pour de magnifiques treks. Un peu plus loin, encore une chute; la Skogafoss. Le pays regorge de chutes, chacune ayant son caractère unique. Il faut ensuite faire un saut au charmant village de Vik pour faire une longue promenade sur la rive de sable noire et à Reynisfjara, une plage reconnue pour ses colonnes basaltiques.

La côte nord-ouest

13119132_10154310333309369_7578299315753157021_n

Crédit photo : Nathalie Pelletier

IMG_5380

Crédit photo : Nathalie Pelletier

La péninsule de Snaefellsnes, située à environ 2 heures de route au nord-ouest de Reykjavík offre un paysage différent. La plage Ytri Tunga accueille en été beaucoup de phoques devant une vue spectaculaire sur le volcan Snæfellsjökull. On y croise des pics enneigés et plusieurs charmants villages pittoresques dont Hellnar avec sa chapelle qui domine la colline et un petit restaurant ultra sympa avec une vue plus que ravissante. On s’arme de bonne musique, on observe, on s’arrête pour prendre des photos ou respirer un grand bol d’air frais et on rempli sa tête et son cœur de fantastiques images.

Pour être vraiment vraiment prêtes pour votre voyage, je vous suggère bien sûr la lecture du guide Ulysse.

Il y a aussi les blogues de mes amis Maude Carrier, MC globetrotteuse (ou vous pourrez lire sur notre aventure sur le volcan) et Jérémy Pageau pour Outtravelling.

Les guides Ulysse vous recommandent :

 

 

Ce contenu a été publié dans Europe, Plein air, Sport. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 4 =