Retraite rêvée de yoga et de méditation en Italie avec Lyne St-Roch

La vie nous réserve parfois de belles surprises. Je connaissais Lyne St-Roch de nom et de réputation. Je savais qu’elle était l’une des pionnières du yoga francophone à Montréal et qu’elle avait fondé les Studios Lyne St-Roch dans la métropole au début des années 2000 – que j’avais fréquentés lors de mes deux grossesses pour faire du yoga prénatal. J’avais vu ses capsules diffusées régulièrement dans La Presse +, mais je n’avais jamais suivi de cours ou de formation avec elle, encore moins l’une de ses retraites, qui m’avaient fait de l’œil alors qu’elles étaient affichées sur les babillards de ses studios en 2010 et 2014 quand je m’y rendais. À l’époque, j’y avais vu l’annonce d’une retraite au Mexique, en bord de mer, avec pratique quotidienne au son des vagues… Très, très tentant mais le moment n’était pas bien choisi. Il m’aura fallu attendre le début de l’année 2017 pour que j’entende de nouveau parler de Lyne et de ses retraites de yoga. Et pour que ce projet se concrétise…

Par un heureux hasard, j’ai appris que notre partenaire de longue date chez Ulysse, où je travaille depuis 14 ans, l’agence de voyages sur mesure Uniktour, organisait maintenant des retraites de yoga et de méditation en partenariat avec Lyne et qu’il y en avait une qui se préparait pour mai 2017… en Italie. Après une année personnelle difficile, où les tempêtes s’étaient succédé et où le yoga m’avait aidé à garder la tête hors de l’eau, l’envie de remettre mes pendules intérieures à l’heure et de m’alléger de quelques couches m’apparaissait plus que bienvenue. Sinon nécessaire.


 

 

 

Cinq mois plus tard, j’étais en Ombrie, belle voisine de la Toscane, à profiter de l’enseignement d’une professeure de grand talent et, surtout, d’une femme de cœur, d’une grande humanité, et à vivre une expérience qui allait s’avérer mémorable…

Un grand voyage… intérieur!

En bonne épicurienne que je suis, l’appel de l’Italie s’est fait sentir dès le début de ce projet, mais sincèrement, c’est l’envie de me (re)poser, de me ressourcer et de me reconnecter avec moi-même qui m’a motivée le plus dès le départ. Cela dit, d’accord je l’avoue, la vue du site enchanteur de la Locanda del Gallo, où allait se dérouler la retraite (une pure merveille que cette auberge nichée au cœur des collines de l’Ombrie, entre Gubbio et Perugia), m’a aussi titillée dès le début.

 

 

 

 

C’est que Lyne a, semble-t-il, le don de dénicher des lieux plus qu’inspirants pour ses retraites. Au bord de la mer des Caraïbes à Tulum, au Mexique, dans les Pouilles en Italie, dans la nature luxuriante du Costa Rica ou sur la côte pacifique sauvage de la Riviera Nayarit mexicaine, chaque site a un petit quelque chose qui nous met d’emblée dans une atmosphère de quiétude et de sérénité. Avec l’accompagnement de l’équipe d’Uniktour, qui nous traite aux petits oignons dès le moment où l’on s’embarque, nous assistant dans tous les détails du voyage (l’organisation, les infos pratiques), on se sent déjà allégé avant même le départ… C’est un voyage clé en main. Hébergement, trois classes de yoga et trois repas par jour. Aucun souci.

 

Une pratique quotidienne adaptée pour tous

Je pratique le yoga régulièrement, une fois ou deux par semaine, mais je me demandais quand même si le reste du groupe serait très expérimenté et si je serais d’un niveau adéquat. Lyne a eu tôt fait de tous nous rassurer (oui, tous, 2 hommes et 13 femmes de 35 à 70 ans!) à ce sujet. Il n’y a pas de compétition dans le yoga, ni envers les autres ni envers soi-même. C’est justement le but de l’exercice : lâcher prise. Sur les pensées qui virevoltent, sur les émotions trop envahissantes, sur le petit hamster qui ne cesse de rouler dans notre tête, sur ce corps physique, que l’on juge parfois durement et qui n’a pas à atteindre quelque perfection que ce soit. Nous n’avions rien à atteindre, rien à prouver. Le yoga, mot qui signifie en sanskrit « union », « mise au repos », veut littéralement dire : l’arrêt des mouvements du mental. C’est en plein ce que je recherchais. Et c’est que j’ai trouvé pendant cette semaine méditative.

Trois fois par jour

Dès 7h30, tous les matins, nous étions conviés pour une première pratique dans notre studio lumineux bordé de grandes fenêtres, auquel on accédait après une petite marche dans la nature en plein éclosion. Au menu : étirements, exercices de respiration (pranayama) et douces postures pour éveiller le corps et l’esprit. Parfois accompagnés de lectures de sutras et de chants de mantras, parfois en silence, toujours avec une période de méditation d’une quinzaine de minutes. Un délice. Suivait ensuite le petit déjeuner, en silence de préférence. Et ce jusqu’à 11h et le début de la deuxième pratique de la journée. Entre-temps : spa, piscine, marche, sieste, lecture, écriture et autres passe-temps personnels étaient de mise. Au choix.

De 11h à 13h, la pratique était plus dynamique, avec différents asana (positions particulières maintenues de façon confortable et détendue pendant longtemps), des exercices plus exigeants physiquement, mais qui ont de puissants et très bénéfiques effets sur le corps et l’esprit. Quels effets? Relaxation musculaire, approfondissement de la conscience, état de contentement, clarté d’esprit, sentiment de liberté et de paix intérieure… Bref, tout pour renforcer et rééquilibrer le système nerveux. On en devient accro, je vous jure.

On mangeait ensuite, tous ensemble, un excellent repas présenté sous forme de buffet (salades, pâtes faites maison, riz variés, légumes, quiches, fromages et quelques charcuteries, pains et gâteaux cuits sur place), avant de profiter de l’après-midi et des charmes du lieu, seul ou en bonne compagnie. J’avais la chance d’avoir une bonne copine que je connaissais déjà dans le groupe, mais malgré sa présence, tout le monde fraternisait et se côtoyait en bonne collégialité. Un beau groupe. Pour terminer la journée en douceur, la troisième pratique, de 17h à 19h, était souvent assez calme, avec un rythme plus lent, en harmonie avec la nature, elle aussi en assoupissement.

Quelques fois, ce furent des séances de « yoga nidra » (sommeil du yogi), une forme de méditation dirigée que l’on pratique sur le dos et qui permet d’accéder aux dimensions les plus subtiles de l’être et de ressentir une très grande détente.Confession : je me suis endormie presque chaque fois au son de la voix posée de Lyne, mais j’ai ressenti une détente inouïe après chaque séance, ça faisait son effet! La journée se terminait avec un autre bon repas, cette fois servi à table. Risottos, pâtes, légumes grillés, mijotés, soupes… Et un bon verre de vin. On était en Italie quand même!

Tout le monde se retirait dans sa chambre vers 21h30 ou 22h, prêt à aller profiter du confort simple mais douillet des chambres de la sublime Locanda, tenue et entretenue de mains de maîtres par ses propriétaires, les très gentils et accueillants Paola et Irish, dont les deux beaux labradors suivaient la trace à longueur de journée, se baladant entre les bosquets de lavande et de romarin hauts de plus d’un mètre…

Un lieu magique, une expérience mémorable

Si Lyne a le don d’accompagner les gens tout en douceur et d’être à l’écoute des besoins de chaque personne, il est clair que la magie du lieu a opéré sur tous les participants. Tous nos sens ont été charmés, que ce soit par la vue sur les collines environnantes garnies d’oliviers et de figuiers, l’odeur des fleurs et des herbes sauvages, le chant des oiseaux (dont un coucou inoubliable!) ou la nourriture délectable de la cuisinière maison, Pia, la pratique quotidienne du yoga nous ancrant bien fermement à cette terre si riche.

En nous délestant du surplus non nécessaire et encombrant de notre quotidien, c’est avec une grande paix intérieure, et beaucoup de joie dans le cœur, que nous sommes repartis au bout de ces sept jours de retraite. On ne lévitait pas, mais presque! Sans blague, vous l’aurez deviné, on est plutôt parti avec une seule envie : recommencer! Et pratiquer encore et encore ce bienfaiteur yoga libérant le corps et allégeant l’esprit.

Merci Lyne pour tes cours de qualité, ton écoute et ta grande bonté; merci Suzanne, Catherine, Nancy, France, Mélanie, Johanne, Line, Claire, Claude, Raymond, Jacinthe, M. Claude, Sophie, Manon et Judith. Ce fut un bonheur de tous les instants.

Merci aussi chaleureusement à Sophie, Nicolas et Philippe de chez Uniktour grâce à qui ce voyage a pu se réaliser.

Pour voir le programme des prochaines retraites de Lyne St-Roch, consultez son site www.lynestroch.com/fr/ateliers/.

Pour connaître tous les séjours proposés par Uniktour : www.uniktour.com.

Photos : Geneviève Décarie

Les guides Ulysse vous recommandent :
   
Toutes nos recommandations sur l’Italie

Ce contenu a été publié dans Bien-être, Divers, Gastronomie, Italie, Plein air, spa, Sport, Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − 18 =