Exploramer couronné d’un prix prestigieux et une conférence fort appréciée

J’ai entre les mains le magazine L’actualité du 15 décembre 2010 (en kiosque le 19 novembre). À la page 77, je souris en voyant Sandra Gauthier, directrice d’Exploramer, une algue géante entre les dents. Façon amusante d’illustrer que ce complexe d’activités liées à la mer, situé à Sainte-Anne-des-Monts en Gaspésie, vient de remporter le Prix québécois de l’entreprise citoyenne Korn/Ferry – L’actualité – National, dans la catégorie Secteur coopératif-OSBL. Les Prix de l’entreprise citoyenne visent à reconnaître des gestes accomplis par des entreprises dont le siège social est situé au Québec et qui contribuent à l’établissement et à la promotion de pratiques novatrices en éthique des affaires et en développement durable.

Interprétation des espaces marines du Saint-Laurent sur le bateau d'Exploramer. Crédit: Anne Marie Parent

Interprétation des espaces marines du Saint-Laurent sur le bateau d'Exploramer. Crédit: Anne Marie Parent

Je vous ai déjà entretenu dans ce blogue de ce site extraordinaire qu’est Exploramer et de sa dynamique directrice, entre autres parce que l’endroit était menacé de fermeture en raison d’une ministre refusant le financement récurrent qui assurerait sa survie. Belle façon de convaincre le gouvernement de sa raison d’être et de son utilité collective que de gagner un prix prestigieux, Mme Gauthier!

En faisant de la sensibilisation et de l’éducation auprès de ses publics (scolaire, touristique, local, universitaire…), Exploramer est plus qu’un musée de la mer. C’est un bouillonnement d’actions et de réflexions en vue de préserver le milieu marin du Saint-Laurent. Son programme Fourchette bleue, idée de génie de Sandra Gauthier et de ses collègues, met en valeur des espèces marines méconnues et non menacées dans les restaurants et poissonneries en Gaspésie (et partout au Québec dans un avenir qu’on souhaite rapproché!), plutôt que de dresser une liste rouge d’espèces à ne pas consommer. Cela représente «une stratégie aussi astucieuse qu’éthique, qui respecte autant l’environnement que le travail des pêcheurs», indique le communiqué de presse provenant de L’actualité. Le journaliste Yanick Villedieu, qui signe l’article dans ce magazine, conclut ainsi: «Vivement du chaboisseau à épines courtes et de la macre de Stimpson à la poissonnerie du coin!» En effet, j’ai bien hâte moi aussi! Longue vie et félicitations à Exploramer et à son programme Fourchette bleue!

Pour visionner les vidéos des entreprises gagnantes, dont Exploramer, cliquez ici.

Aventuriers voyageurs

Yannick Gervais et Marie Bolduc-Béliveau. Crédit: Anne Marie Parent

Yannick Gervais et Marie Bolduc-Béliveau. Crédit: Anne Marie Parent

La semaine dernière, j’ai assisté à une ciné-conférence sur le Mexique vu autrement, Yucatan et Chiapas, animée par les fondateurs de l’organisme Aventuriers voyageurs, Marie Bolduc-Béliveau et Yannick Gervais. Moi qui ai fait de nombreux voyages sac au dos, je me suis rappelé le plaisir que j’avais à aller à la rencontre des gens des pays que je visitais. Marie, qui a fait des études en langue espagnole à l’université, converse avec les Mexicains qui lui racontent leurs coutumes. C’est particulièrement intéressant quand elle discute avec des Mayas bénéficiant du tourisme pour faire vivre leur collectivité. Elle nous révèle un scoop: non, la fin du monde n’aura pas lieu en 2012!

Les deux voyageurs utilisent le transport local (bus, vélo, scooter… qui tombe en panne!) et testent plusieurs types d’hébergement, dont un petit hôtel géré par une famille abitibienne, le Luna Sol à Playa del Carmen. Ils font aussi toutes sortes d’activités, comme de la tyrolienne (Marie, tout comme moi, a le vertige!), du rappel dans un cenote (puits d’eau souterraine) et une espèce de vélo aérien qui les fait pédaler d’arbre en arbre.

La salle du cinéma Beaubien était comble: au moins 200 spectateurs étaient suspendus aux lèvres des conférenciers les yeux rivés sur les images à l’écran. Pour connaître le calendrier des autres conférences (Guatemala et Bélize, Asie du Sud-Est, Italie…), qui seront présentées à Montréal, Québec et Belœil, consultez le site des Aventuriers voyageurs. Tarif d’entrée: 12,50 $ chacune, ou 40 $ pour 4. Une belle manière de voyager pas cher! Et d’attraper le goût de voyager autrement…

Ce contenu a été publié dans Gaspésie, Québec. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.