Visiter Venise avec un Grand explorateur

J’ai assisté à plusieurs cinéconférences des Grands Explorateurs au fil des années. Je crois que le film qui m’a le plus interpellée est celui que j’ai vu samedi dernier (23 mars 2014) : Venise la magnifique (on peut voir un extrait dans le site des Grands Explorateurs), raconté par Robert-Émile Canat, cinéaste et conférencier. Ce film-conférence tourne au Québec jusqu’au 4 mai 2014.

Carnaval de Venise  Photo : Eric Courtade

Carnaval de Venise
Photo : Eric Courtade

Selon le principe de cette entreprise qui a célébré ses 40 ans en 2013 (ma collègue Sylvie Rivard en avait fait un billet ici), la séance s’articule entre la présentation d’un reportage au grand écran, commenté par le réalisateur ou cinéaste sur scène. On peut le rencontrer durant l’entracte et à la fin de la conférence, pour lui faire dédicacer les documents qu’il vend au public. Eh bien j’ai fait la queue pour faire signer une des publications que Robert-Émile Canat a coproduites, tellement j’ai aimé son reportage! La brochure Venise la Sérénissime comprend entre autres des photos magnifiques du Carnaval, un survol des grands musiciens et peintres vénitiens, mais aussi de bonnes adresses et des recettes, qui complètent bien le film-conférence fournissant beaucoup d’information sur Venise et en particulier sur ses artisans.

 

Brochure Venise la Sérénissime, par Robert-Émile Canat et Eric Courtade.  Photo : Eric Courtade

Brochure Venise la Sérénissime, par Robert-Émile Canat et Eric Courtade.
Photo : Eric Courtade

D’art et de barrages

Moi qui vous avais écrit un billet sur les économusées en décembre, vous ne serez pas étonnés de savoir que M. Canat est venu me chercher, en nous présentant de passionnés et passionnants Vénitiens. On entre dans les échoppes d’un libraire, d’un créateur de masques du Carnaval, d’un imprimeur de papier turc et d’un souffleur de verre de Murano, chez un restaurateur dont le père a créé le plat de bœuf cru appelé carpaccio et chez d’autres fascinants personnages, qui s’expriment pour la plupart dans un joli français chantant. Ils ont un bon sens de l’humour et une façon savoureuse d’expliquer leur métier!

La visite dans la librairie où trônent neuf baignoires remplies de livres pour les protéger est le préambule à la présentation du phénomène des grandes marées («alte acque», ou hautes eaux), qui inondent les rez-de-chaussée des maisons et boutiques, les trottoirs et places publiques plusieurs fois l’an. On voit l’envers du décor en basse saison touristique, durant les mois d’hiver, quand les Vénitiens circulent avec leurs parapluies et de grandes bottes de pluie parfois bien colorées; on est au pays de la mode, après tout!

Robert-Émile Canat y va d’une intéressante vulgarisation du projet MOSE (Modulo sperimentale elettromeccanico, soit le module expérimental électromécanique) qui permettra, à terme (vers 2016-2017, date butoir repoussée plusieurs fois), de contenir les eaux des hautes marées dépassant 1,10 mètre dans des barrages consistant en des caissons mobiles escamotables pour isoler la lagune de Venise de la mer Adriatique.

Projet MOSE, où quatre barrages seront installés dans les trois passes qui ouvrent la lagune de Venise sur la mer Adriatique. Photo tirée de la brochure Venise la Sérénissime, page 16, droits réservés.

Projet MOSE, où quatre barrages seront installés dans les trois passes qui ouvrent la lagune de Venise sur la mer Adriatique. Photo tirée de la brochure Venise la Sérénissime, page 16, droits réservés.

Venise sera ainsi sauvée des eaux! Je l’espère, car bien que j’y sois déjà allée dans la vingtaine, je compte bien y retourner, maintenant que j’ai rencontré – virtuellement, certes! – des personnages attachants par l’entremise de Robert-Émile Canat!


Ulysse vous recommande: Europe – 50 itinéraires de rêve

Aussi, dans les librairies Ulysse, le Guide Bleu Venise et plusieurs autres titres sur Venise et la Vénitie.

9782894645987

Ce contenu a été publié dans Environnement, Europe, Italie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.