Le Costa Rica, un modèle de tourisme responsable

J’ai participé à la 5e conférence internationale Planète, Personnes, Paix (P3) à San José, au Costa Rica, du 23 au 25 septembre dernier (2015). Un beau tour d’horizon sur le tourisme responsable et l’écotourisme a été fait durant cet événement.

Musée des enfants à San José, où a eu lieu la conférence P3.. Crédit photo : Anne Marie Parent

Musée des enfants à San José, où a eu lieu la conférence P3.. Crédit photo : Anne Marie Parent

La conférence P3 est un forum favorisant les échanges de connaissances et d’expériences sur le tourisme responsable dans le but de mieux comprendre les enjeux environnementaux de la planète et aussi de conscientiser les gens sur le rôle qu’ils ont à jouer en ce sens.

Cette année, P3 a accueilli 336 participants (professionnels de l’industrie touristique de partout au monde), 25 exposants, fournisseurs de services et une douzaine de conférenciers. Elle a atteint son but d’être 100 % carboneutre en 2015 : la conférence a en effet pu compenser toutes les tonnes d’émission de CO2 (transport aérien et terrestre, électricité, gaz naturel…).

NatureAir, la première compagnie aérienne au monde à être carboneutre. Crédit photo ; Anne Marie

NatureAir, la première compagnie aérienne au monde à être carboneutre. Crédit photo : Anne Marie Parent

Pour ce faire, elle a très peu dépensé d’énergie, en choisissant un lieu éclairé naturellement dans la rotonde au plafond de verre du Musée des enfants de San José, en faisant préparer les repas avec des aliments locaux, etc., en plus de remettre de l’argent au Fonds national de financement forestier (FONAFIFO) du Costa Rica (www.fonafifo.go.cr) pour planter des arbres.

Salle d'exposition de la conférence P3, à l'éclairage naturel, dans la rotonde du Musée des enfants. Crédit photo ; Anne Marie Parent

Salle d’exposition de la conférence P3, à l’éclairage naturel, dans la rotonde du Musée des enfants. Crédit photo : Anne Marie Parent

Le Costa Rica est le chef de file en la matière, étant le premier pays au monde à avoir obtenu une certification en tourisme responsable dès 1996, misant sur le respect des ressources naturelles et humaines. Ce petit pays d’Amérique centrale contient 6 % de la biodiversité mondiale et plus de 25 % du territoire national est protégé.

Ayant en tête que le tourisme est une des meilleures manières de réduire la pauvreté, les responsables du ministère du Tourisme du Costa Rica mise sur le développement durable pour que les revenus touristiques reviennent aux Costariciens, par exemple les initiatives locales telles que les petites auberges, les excursions guidées par des gens du pays (équitation, tourisme d’aventure, etc.). Je vous présenterai quelques beaux projets dans un prochain billet.

La prochaine conférence internationale Planète, Personnes, Paix aura lieu à l’automne 2017. Info : www.planetapersonaspaz.com/index.php/en/

Les Guides de voyage Ulysse vous recommandent le tout nouveau guide sur le Costa Rica, qui vient de sortir! (novembre 2015).

Costa Rica

Ce contenu a été publié dans Amérique centrale. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − dix =