A l’assaut du Mont Alta en rando alpine (Laurentides)

De semaine en semaine, de jour en jour, le thermomètre québécois oscille en fortes dents de scie : – 29… +5… – 15…0… Le temps joue les girouettes : la neige tombe à gros flocons, la pluie s’en mêle, la glace prend sur les trottoirs, le vent se lève, le printemps semble à nos portes et l’hiver revient en force. Quel drôle de météo pour les amateurs de plein air !

DSCN4457 DSCN4462 DSCN4449

Ceux qui le peuvent délaissent leurs occupations « normales » pour une sortie de plein air, même en semaine, quand les conditions sont bonnes. Exemple : mercredi dernier, au pied du mont Alta, à Val-David, dans les Laurentides, il y avait une bonne dizaine de skieurs à 10 h du matin. Objectif : gravir la petite montagne (une ancienne station de ski alpin) à pied ou plutôt chaussés de bottes et de skis de haute route (rando alpine), la semelle garnie de peaux de phoque pour l’ascension.

Il fait un temps printanier et le ciel est au beau fixe. La montée en douceur sur un chemin de neige contournant les anciennes pistes de ski alpin mène au sommet en moins d’une demi-heure. Après avoir admiré le paysage sous le soleil, les montagnes alentour, la route en contrebas, il est temps de se mettre au travail. On enfile une petite laine ou une doudoune; on met un casque sur la tête et des lunettes de ski, puis il faut détacher les peaux de phoque des skis et bien les plier. Retour dans le sac à dos.

Prêts pour la descente ? A nous la poudreuse ! En fait de poudreuse rêvée, il faudra nous contenter d’une belle petite couche de glace, gracieuseté de la dernière averse de pluie de la semaine qui est venue s’appliquer sur une belle épaisseur de neige, quasiment la première vraie bordée de l’hiver !

DSCN4481 DSCN4512

Pas le choix : la descente est obligatoire et la pente douce tout de même invitante. On se lance au jugé, sans trop savoir comment les skis et la personne dessus se comporteront au premier virage… Évidemment, Philippe-André, notre gentil guide d’Alpagas Aventures, passé maître dans l’art du télémark, s’en donne à cœur joie et ses premières virevoltes en zigzags serrés sont du plus bel effet. Mon amie Diane et moi-même, passées maîtresses dans l’art de la frilosité, échangeons un regard vaguement paniqué. La neige est vraiment croutée…

On se lance, il le faut bien. D’une lisière d’arbres à droite à une lisière d’arbres à gauche, chacune entame sa descente (chacun pour soi à ce stade) en grands virages ressemblant plutôt à un zigzag avec grands arrêts et virages en chasse-neige. Pas du plus beau style !

Crispée à mort sur mes superbes skis Xalibu, pur produit québécois, je tente un virage sans arrêt et me retrouve les quatre fers en l’air, les peaux de phoques tournés vers le soleil et la face contre neige. Rien de tel pour se dire qu’il faudrait se détendre un peu plus pour ne pas tomber de nouveau.

De zigzag en zigzag, nous nous retrouvons en plein milieu de la piste principale, catégorie extra-large, de l’ancienne station. Le soleil a un peu ramolli la glace et le plaisir est de retour. On se balade de bord de piste en bord de piste, réalisant de grandes traversées en descente douce avant de tenter un virage. Ça passe ou ça casse… mais chaque petite réussite est une grande victoire sur soi-même !
Bravo à toute l’équipe d’Expérience Mont Alta pour cette nouveauté hivernale de hors-piste. Tarifs : 32$ pour la saison; 10 $ par jour
-Pour la location d’équipements : réservez chez Rock &Ride, à Val-David
Pour une initiation : Alpagas Aventures
Pour une journée démo-initiation: le 27 février au mont Alta
Pour une journée démo, initiation, courses: 19 mars

 

Les guides Ulysse vous recommandent :

Laurentides   

 

Un commentaire
  1. Hi ! Hi ! Maître dans l’art de la frilosité… J’aime bien ta façon de dire pissou !
    Quelle belle journée ! Tout le monde devrait essayer la rando pédestre au moins une fois dans sa vie !

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*