Dans un parc près de chez vous…

Chaque hiver, je me pose la question : j’y retourne ou pas ? La fatigante me glisse à l’oreille que j’ai trop de travail, que ça coûte cher, qu’il fait trop froid… mais la babyboomeuse hyperactive remporte toujours le combat : le ciel est tellement bleu, le froid si sec, l’ambiance tellement bonne, la responsable de l’entraînement si compétente, le travail au bureau tellement meilleur après avoir « grouillé » dans le parc… colimacie_studio-27

C’est dit, je retourne deux fois par semaine (quand je ne suis pas en vadrouille), beau temps, mauvais temps, dans « mon » groupe de Cardio Plein Air du parc Lafontaine, à Montréal, pour la session du printemps qui commence.

A moi, l’étirement des ischiojambiers, les squats, les planches latérales, les abductions de la hanche, les mini-jogs, les abdos et même la musculation du plancher pelvien! « Respectez vos limites », clame notre instructrice, juste après nous avoir poussé à allonger le pas, descendre un peu plus bas, serrer davantage les abdos…

Respirer l'air du temps

Respirer l’air du temps

Si vous voyez une gang de sportifs (à 95% femmes, on se demande pourquoi?) faire des exercices sur le Mont-Royal, au Parc Lafontaine ou dans un autre parc de Montréal ou d’ailleurs au Québec, avec un tapis bleu dans le dos ou un élastique en main (pour la partie musculation), ne cherchez pas, c’est nous…

Il fait beau, il pleut, il neige, nous sommes là, prenant du soleil, sautant par-dessus les flaques d’eau au printemps, crapahutant dans la neige folle l’hiver, faisant des redressements assis sur nos tapis tout en admirant la course des nuages ou le vol des oiseaux en migration…

Pour m’entraîner en semaine, j’ai longtemps fréquenté des gyms traditionnels et pris des cours de toutes sortes en intérieur jusqu’à ce qu’un hiver je découvre Cardio Plein Air et ses séances d’entraînement en extérieur. J’ai eu la piqûre.

Finies les salles de gym et même les piscines : c’est tout simple, j’ai besoin d’air (même pas toujours très pur) sur quatre saisons et pas seulement le week-end !

« Etre bien, actif » est le slogan de Cardio Plein Air. Les bienfaits de ce type d’entraînement (cardio-musculation pour moi) sont légion : une meilleure oxygénation; une tonification des muscles par sollicitation particulière des muscles profonds, notamment à cause des déplacements sur surface inégale qui favorisent aussi l’équilibre; une meilleure capacité cardiovasculaire; une flexibilité accrue; une baisse du stress par le ressourcement et la détente en milieu naturel; un renforcement du système immunitaire et une synthèse de la vitamine D pour les cours de jour… et surtout le PLAISIR !

En plus du programme de Cardio-musculation, Cardio Plein Air a développé un créneau très apprécié des jeunes mamans, avec Cardio-Poussette. On vient s’entraîner avec son bébé et, croyez-moi, faire du sport avec une poussette ou un traîneau, c’est plus demandant que sans ! Me reste à essayer le Cardio-Fit, le Boot-Camp (pas sûr), le Plein Air Tonus ou le Plein Air Zen mais là, j’hésite aussi. Je pourrais prendre goût à la zénitude…

A noter : en tout temps, essai d’une séance gratuite d’entraînement dans un groupe en réservant sur le site de Cardio Plein Air.

Les Guides Ulysse vous recommandent:

Pas de commentaire

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*