Je grouille à Vancouver en vélo

Il y a deux choses que j’ai toujours rêvé de faire à Vancouver. De passage récemment pour un reportage journalistique dans la belle ville de la côte ouest canadienne, j’ai réalisé la plus facile : prendre un vélo et faire le tour de Stanley Park. Je coche! Le seconde rêve (embarquer dans un hydravion dans Coal Harbour), ce sera pour une autre fois.

DSCN5031J’ai loué mon vélo, avec casque, chez Cyclevancouver (un beau Norco bleu) dans Yaletown, sur la rue Burrard. Les options varient de 2 h à la journée de location. On y propose aussi des tours guidés pour visiter tout le centre-ville, tout connaitre des bières locales ou découvrir Stanley Park, le poumon vert de Vancouver. On peut aussi opter pour des tours autoguidés art-architecture ou gourmand. Une autre fois…

Pour celle-ci, l’heure est à l’élimination de quelques calories et à un grand bol d’air dans ce condensé de la vie vancouvéroise qu’est Stanley Park, paradis des joggers, cyclistes, promeneurs… Et moi c’est seule, munie d’une carte, que j’embarque sur mon vélo un vendredi après-midi. La météo annonçant un temps pourri le samedi, j’ai pris la poudre d’escampette la veille et repousser mon travail au samedi. Vive le travail autonome!

En route sur la croûte… Je suis les conseils du loueur de bicyclettes : traverser d’abord le centre-ville via une piste cyclable pour rejoindre Canada Place avant de virer vers le nord en direction de Stanley Park. « The Seawall » est une superbe promenade pédestre et cyclable qui longe Coal Harbour, la baie de Vancouver, avant de filer dans le parc. C’est la partie la plus chic de la ville, avec son port d’hydravions et hélicos, ses gratte-ciels tout en verre, ses condos de luxe, ses yachts amarrés dans le port de plaisance… Passé la marina, on débute le tour de Stanley Park par la droite (sens obligatoire). Neuf kilomètres de pur délice visuel ! Il y a de tout sur la piste, des enfants (ou touristes) maladroits, des fous du volant, des marcheurs qui ne semblent pas connaitre les pictogrammes cyclistes-piétons…

DSCN5035

Rien pour arrêter mes ardeurs non plus que pour réfréner mon plaisir de mettre ainsi le nez dehors. Le printemps est déjà là, avec ses arbres en fleurs et ses pelouses colorées, une vue sur le port et la ville vraiment sensationnelle… A Brockton Point, petit arrêt sur un banc pour boire de l’eau et manger un brin face à la grande baie. Au loin, North-Vancouver et les montagnes; au nord, l’impressionnant Lion’s Gate Bridge. Pour s’en approcher, la piste longe une forêt aux arbres majestueux. Bienvenue dans la WestCoast Rainforest qui compte ici 500.000 arbres multi-centenaires, certains dépassant les 75 mètres de haut.

DSCN5038

Juste après être passé sous le pont, changement de décor à Prospect Point. C’est l’échappée belle vers l’océan Pacifique, la large baie ponctuée de grosses taches : des porte-conteneurs ou autres cargos attendant leur tour pour entrer au port. L’air est plus vif. A gauche, de hautes falaises dégoulinantes d’eau ou de boue; à droite, de petites plages de sable fin, de gros troncs d’arbres servant de bancs. Siwash Rock , gros rocher qui joue les sentinelles en bordure de piste, mérite assurément un arrêt photo. Nouvel arrêt à Third Beach, longue plage invitante, avant de finir le tour du parc en bordure d’English Bay. De jeux d’enfants en nouvelle plage, c’est le retour à la civilisation en direction du centre-ville, tout proche.

Allez, on accroche le vélo! Le soleil est chaud et invitant. Un café au Cactus Café face English Bay ? Les petits bonheurs n’ont pas de prix.

Les Guides Ulysse vous recommandent:

  

 

2 Commentaires
  1. Vite l’envie me vient de retourner au Canada avec ces textes qui me transportent déja sur les ports, les plages les vents et ciels canadien

    Merci de me faire voyager si bien Christine

    • Eh bien tant mieux si cela redonne l’envie de revenir en terre canadienne comme moi je rêve encore de Saint-Gervais!!

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*