Au septième ciel à Laval

Pas besoin d’aller très loin de Montréal pour « grouiller » et monter directement au septième ciel du plein air ! Direction Laval pour une journée vélo-kayak placée sous le signe « Rivière-des-Mille-Iles ».

Embarquement immédiat sur mon vélo (pas celui qui est sur la photo) pour faire une partie du « rallye des rivières », un circuit original de 68 kilomètres sur les deux berges à suivre en vélo, en auto ou moto, transitant par treize bornes d’information censées vous dévoiler tous les secrets de la rivière des Mille Iles.

thumb_DSCN5870_1024

Le carnet du randonneur, vendu 5 dollars, comprend la carte et une série de questions à répondre en famille.thumb_DSCN5811_1024

L’idée est bien intéressante mais le parcours cycliste pas toujours passionnant même s’il est classé « route verte » car, côté Laval, il emprunte surtout le très passant boulevard Sainte-Rose et des rues résidentielles sans grand intérêt.

Pour ceux qui comme moi ont mal aux fesses au bout de vingt kilomètres sur une selle, autant donc choisir les plus belles sections cyclistes, quitte à remettre le vélo sur le support de l’auto.

thumb_DSCN5757_1024  thumb_DSCN5795_1024

Au passage, quelques arrêts instructifs et gourmands sont vivement à considérer, par exemple la visite du Centre d’interprétation de l’eau, rue Hotte. C’est hot, surtout avec des enfants, de visiter son exposition interactive. Côté nord-est, ne ratez pas, sur le boulevard des Mille-Îles, la Fromagerie du Vieux-Saint-François. Elle offre une vingtaine de fromages de chèvre formidables, des grains à la tomme, en passant par un style morbier ! Plus des fromages frais et une crème glacée au chèvre…

thumb_DSCN5777_1024  thumb_DSCN5786_1024

Autre arrêt requis, avec « halte vélo »: chez Talie Chocolat, sur le boulevard Sainte-Rose. La maître-chocolatière Natalie La Haye est une créatrice hors-pair (vraiment), importatrice de chocolats rares, avec produits en vrac, chocolats-bouchées, brownies… J’ai goûté : tout est divin. Une chance que ce soit à Laval, un peu loin du Plateau… Mais on vient là de loin!

thumb_DSCN5813_1024  thumb_DSCN5821_1024

Mes choix cyclistes:

– la partie la plus au nord-est du circuit, pour sa route de campagne et ses échappées visuelles sur la rivière le long de la Berge Léonard-Éthier.

– la piste cyclable du vieux Saint-Rose qui suit vraiment le bord de l’eau, avec les berges des Baigneurs et du Garrot. Et le parc de la Rivière-des-Mille-Îles au milieu.

– l’extrémité sud-ouest de l’île de Laval entre le Parc des Chênes et le parc Orée-des-Bois, en majeure partie très près de la rivière encore.

thumb_DSCN5880_1024

On file : il est grand temps d’aller se mettre à l’eau dans l’archipel des Mille-Îles, un sanctuaire écologique de renom. Au programme : le circuit du Septième ciel en kayak (7 km) dans le Parc de la Rivière-des-Milles-Îles.

Après un arrêt piquenique sur la bucolique île aux Fraises, le tour de l’île aux Juifs avec vue sur le grand pont de la route 117, on vire vers l’ouest. Le vent s’est levé et les nuages sont menaçants.

Il faut pagayer ferme, passer sous le (bruyant) pont de l’autoroute 15 pour retrouver la tranquillité aux abords d’îles sauvages : Lacroix, Locas, Clermont, Chabot… Entre eau et marécages, les hérons et canards sont légion et se laissent facilement approcher. Sur le chemin du retour, facilité par le courant et le vent arrière, on longe de belles maisons, avec un hydravion à quai, avant de passer dans un gros tuyau. Le soleil est revenu. La vie est belle.

thumb_DSCN5872_1024  thumb_DSCN5899_1024


Les guides Ulysse vous recommandent :

 

Un commentaire

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*