Des bruits, près de chez vous

Il y a du bruit en ville. Des bruits, qui courent non pas comme des rumeurs, mais comme d’audacieux projets artistiques. Ils s’immiscent partout, dans tous les quartiers, et révèlent ce qui se trame autour de nous et qu’on aurait intérêt à mieux entendre. Question de mieux se connaître.

Le programme s’intitule Les Voisins, comme un clin d’oeil au film de Norman McLaren, un fabuleux laboratoire sonore qui prônait le bon voisinage. C’est le très connaisseur de tout ce qui se mesure en décibels, Eric Mattson, qui mène le projet.

Les Voisins ont débuté en mars avec un concert de musique ottomane et persane, livré par l'artiste Amir Amiri dans un resto de l'avenue du Parc. Crédits: Eric Mattson

Les Voisins ont débuté en mars avec un concert de musique ottomane et persane, livré par l’artiste Amir Amiri dans un resto de l’avenue du Parc. Crédits: Eric Mattson

 

Concerts, balades sonores, écoutes d’enregistrements urbains… Depuis mars, à raison d’une fois aux deux semaines, voire plus souvent, une série d’événements ponctuels sont organisés.

Du 10 au 27 mai, l’artiste chinois Yan Jun propose des « concerts d’appartement » (plutôt que de la musique de chambre?). Ce sera sans doute quelque chose de suffisamment expérimental pour se passer de partitions.

Lors d'un après-midi d'avril, le duo formé de Catherine Béchard et Sabin Hudon distribuait de bien belles prothèses pour mieux écouter la ville. Crédits: Eric Mattson

Lors d’un après-midi d’avril, le duo formé de Catherine Béchard et Sabin Hudon distribuait de bien belles prothèses pour mieux écouter la ville. Crédits: Eric Mattson

Le 17 mai, Belinda Campbell, elle aussi, improvisera dans un 4 1/2, avec six musiciens.

Le 31 mai, Chantal Dumas tiendra plutôt une promenade dans le square Saint-Louis, avec des arrêts à des endroits choisis pour leur teneur acoustique. En juin, ce sera Victoria Stanton qui ébruitera une piste cyclable de Verdun, puis Magali Babin une ruelle dans Villeray, et ainsi de suite.

Muni d'une carapace en boîtes de carton, Nicolas Dion invitait les gens à le suivre dans sa création sonore déambulatoire dans le Vieux-Montréal. Crédits: Eric Mattson

Muni d’une carapace en boîtes de carton, Nicolas Dion invitait les gens à le suivre dans sa création sonore déambulatoire dans le Vieux-Montréal. Crédits: Eric Mattson

Pour connaître lieux et dates, allez sur la page Facebook « Les Voisins ».  Ou alors, ouvrez l’oreille. Ça se passe sans doute près de chez vous.


Ulysse vous recommande: Fabuleux Montréal

9782894644638

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*