D’arrêt à art

DSC_0316_011

Les panneaux ARRÊT transformés en ART: les avez-vous remarqués? Ils sont de plus en plus nombreux. J’en ai vu dans différents quartiers depuis un an, du Plateau-Mont-Royal à Saint-Laurent, en passant par Ahuntsic et Rosemont.

Des panneaux ARRÊT transformés en ART? Ils ont longtemps été la signature de l’artiste montréalais MacLean. En 2001, il était en effet intervenu sur une centaine de ces panneaux, un peu comme pour se moquer, habilement, de l’époque où les STOP étaient la cible de militants de la loi 101. MacLean, lui, réclamait de l’art, proposait de s’y arrêter, l’imposait même comme source de réflexion. Non sans faire sourire.

Les panneaux ARRÊT transformés en ART, quinze ans plus tard, ne sont peut-être plus de la main de MacLean – petite différence : hier, le ruban adhésif recouvrait un R et le Ê, aujourd’hui, c’est de la peinture. Cette nouvelle génération de panneaux altérés relève encore d’un geste autant réfléchi qu’audacieux.

Peu importe si le nouveau MacLean copie l’ancien MacLean. Déjà ça, aussi, c’est effronté. Son auteur n’est pas un simple graffiteur, mais quelqu’un qui sait ce qu’il fait en s’attaquant à ce mobilier, symbole de loi et d’ordre, et de banale uniformité. Ne montez pas aux barricades : personne n’est en danger.

DSC_0307_008

DSC_0299_010DSC_0313_012

Les guides Ulysse vous recommandent :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*