Quand Maman, Petite et Doudou prennent l’avion pour la première fois!

Oui, c’est un peu angoissant…Car si ce n’est déjà pas facile de prendre l’avion seule en restant patiente devant toutes les étapes à franchir avant d’arriver à destination, qu’en est-il de partir avec les petits? La réponse est que l’aventure peut être agréable.. À condition d’être bien préparé! Voici l’expérience d’une maman qui vous partage ses conseils.

avion

Alors que Petite avait eu droit à un cours ludique et plein d’entrain sur comment allaient se passer les choses dans l’avion, je me suis rendu compte que les étapes à l’aéroport auraient méritées plus d’attention. Si elle s’est tout de même bien débrouillée lors de l’attente pour donner passeports et bagages, elle a refusé de laisser Doudou passer au détecteur à la sécurité ( en disant au monsieur «  Doudou me dit qu’elle ne veut pas aller avec toi parce que tu ne souris pas »). Puis d’attendre toute seule que Maman passe pour qu’elle passe ensuite (en disant au monsieur « Tu veux aussi prendre ma maman? »).

Pleurs de la petite, stress de la mère, compréhension limitée des gens qui attendaient derrière. Dans ces cas-là, notre imagination va à cent milles à l’heure :  je lui ai dit qu’on allait voir s’il n’y avait pas de petites bébites qui se cachaient dans sa Doudou parce qu’elles n’étaient pas permises dans l’avion et que c’était aussi pour ça qu’ils faisaient passer toutes nos choses dans le petit tunnel et nous, après, dans la grande porte. Je vous concède qu’on peut trouver mieux mais l’important, c’est qu’elle a tout de suite accepté les consignes avec son petit air résigné. Je suis certaine d’avoir entendu quelques soupirs de satisfaction derrière moi. Le monsieur a même esquissé un sourire.

Puis il y a eu les tapis roulants qui permettent d’avancer plus vite. Ça, c’est ce que se disent les adultes, mais la petite, elle, y voyait un nouveau jeu vraiment amusant…  Je passe les détails et les tactiques échouées pour me faire écouter mais ce fut la partie la plus difficile pour la patience de maman. Et du copain de maman. Avec de la préparation, je suis certaine que les choses se seraient déroulées différemment!

Un parent bien préparé vaut mieux qu’un parent dépassé!

Depuis, en faisant une recherche sur le site des Aéroports de Montréal pour voir s’il y avait une liste des étapes à franchir avant l’entrée dans l’avion, j’ai trouvé une section qui permet de tracer votre parcours, selon votre destination et avec qui vous voyagez!

http://www.admtl.com/fr/guide/guide-personnalise%3Fbase-course%3Ddepart-international?base-course=49&flight-options=50

Dans l’avion, tout s’est bien passé, car j’avais fait mes devoirs. Nous avions regardé des vidéos sur YouTube de décollages et d’atterrissages en lui expliquant que ça pouvait faire du bruit, bouger, qu’il était important de garder sa ceinture attachée, qu’il faudrait faire un petit dodo… J’avais aussi prévu tout ce qu’il faut pour l’occuper car c’est là la clé pour avoir le meilleur vol possible! Je vous parlerai d’ailleurs dans mon prochain billet de mes trois essentiels à avoir en avion (et qui ont aussi été super-utiles durant tout le voyage!).

Dernière réflexion… Vous voyagez avec des enfants : la perfection est impossible, peu importe votre préparation. Alors, on met dans son bagage une grosse part de patience et d’humour pour tout gérer dans le plaisir!

 

Venez me rejoindre sur mes réseaux sociaux pour partager autrement notre passion du voyage!

@annieleclerc (et #onarrivequand) !

https://www.facebook.com/quandestcequonarrive?fref=ts

 

Visitez la librairie de voyage Ulysse pour bien documenter votre voyage avant de partir.

www.guidesulysse.com

Pas de commentaire

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*