Voyager en format familial (ou les “pays chauds” avec bébé)

La petite Liv avait deux mois et demi quand Sébastien Diaz et Bianca Gervais ont décidé de l’initier aux joies du voyage. Au Mexique, d’abord, pays que l’animateur connait bien puisqu’il y puise ses racines en plus d’avoir encore de la famille vivant à Acapulco. Puis Cuba, en formule tout-inclus, et accompagné de la famille de Bianca. Récits de parents voyageurs qui se promettent déjà de repartir!

11009604_10152997511720067_1364941053_o

À la découverte de Sayula

Petit village de surfeurs où il fait bon vivre, Sayula est parsemée de belles plages et de jungles exubérantes. Sur la côte du Pacifique, à 35 minutes de Puerta Vallarta, c’est en aventuriers que la petite famille a décidé de faire son premier voyage. Ils ont loué une maison avec piscine, pratique pour rafraîchir bébé, et sont parti à la découverte, poussette à bout de bras, des alentours.

“Le voyage en avion s’est très bien déroulé, car Liv a dormi tout le long” raconte Sébastien. Rendus là-bas, ils font face à la chaleur qui frôlait les 42 degrés celcius. “On mettait toujours une débarbouillette mouillée sur la tête de la petite pour s’assurer qu’elle n’ait pas trop chaud. Disons aussi que la poussette sur les routes pavées, ce n’était pas toujours évident, et c’est pourquoi le porte-bébé s’est avéré très très pratique! Les Mexicains étant très portés sur la famille, voyager avec des enfants n’est pas un problème car tout le monde se « garochait » sur le bébé pour nous aider!”.

 

Son anecdote de voyage préférée à Sayula? “Hahaha… La soirée de notre anniversaire de mariage, assurément! Nous prenions un verre, heureux d’être là, quand est arrivée tout d’un coup une tempête tropicale. Nous avons vite mis la petite dans la poussette pour retourner à la maison qui était tout près, mais tout de même en haut de la côte. Imaginez deux parents avec un nouveau-né, une côte à 45 degrés et à un demi-kilomètre, une fille à talons qui perd ses souliers, un papa qui pousse le carrosse avec de l’eau jusqu’aux chevilles et aucun taxi à l’horizon… L’histoire est amusante à raconter maintenant mais sur le coup, disons que la panique était au rendez-vous!”. C’est aussi ça, voyager: faire face aux situations. Mais surtout, Sayula sera l’endroit où Liv aura ri pour la première fois de sa vie. Des vacances bien méritées pour des parents à l’horaire chargé qui ont pu profiter de chaque instant avec leur petite.

 11002525_10152997512150067_1442879015_o Piscine large

 

Cuba avec la familia

À huit mois, Liv reprenait l’avion, accompagnée de ses parents, mais aussi de la famille de sa maman, direction Cuba, en formule tout-inclus cette fois-ci. “Le voyage en avion a été différent car la petite avait beaucoup plus besoin d’être entertainée. Mais on avait du renfort, tout s’est bien passé et elle n’a même pas pleuré!”. Si la poussette est pratique pour la portion aéroport, il en est autrement rendu sur le resort car sable et petites roues ne font pas du tout bon ménage. Le porte-bébé a encore été une fois indispensable. La famille avait prévu les repas de la petite avec apportant pour le voyage différents mets faits maison dans de petits contenants de plastique, ajoutant ici et là des aliments du buffet pour compléter le menu. Le papa recommande d’ailleurs de s’informer avant le départ auprès de l’hôtel afin de savoir de l’équipement pour bébé est déjà disponible sur place. Avec tout le matériel déjà nécessaire, se passer d’un parc ou d’une chaise haute peut nous soulager de quelques livres à transporter!

Bien entendu, d’avoir toute la famille a permis au couple de se reposer un peu… “On avait des bras en masse pour s’occuper de Liv et on a pu lire et se prendre des marches en amoureux. Je me souviens de la soirée du 31 décembre… Liv était dans son porte-bébé, dormait à poings fermés contre moi, toute belle. J’étais en voyage, entouré de ma femme, de gens que j’aimais, je dansais, un peu cocktail, et j’avais les larmes aux yeux parce que tellement heureux!”.

Les conseils du papa pour voyager avec bébé? “Je suis conscient qu’à cet âge, ça reste assez facile de voyager. Quelques jouets, un porte-bébé, quelques précautions à prendre côté soleil, hygiène et alimentation, et vous voilà prêts pour l’aventure!”.

Bianca, Sébastien, on attend déjà le récit de votre prochain voyage!

 

Venez me rejoindre sur mes réseaux sociaux pour partager autrement notre passion du voyage!

@annieleclerc (et #onarrivequand) !

https://www.facebook.com/quandestcequonarrive?fref=ts